Forum Spirit Accès Intention


Spirit Accès Intention est un forum d'échange de connaissances, de découvertes, d'explications, de points de vue et d'expériences sur le thème de l'Intention Universelle. Un lieu de recherche dédié à la vie spirituelle et à l'identité spirituelle.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» La droiture, c'est ta vrai nature!
par Amadeus Dim 7 Déc 2014 - 10:16

» Présentation jc144
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:46

» le sentiment de familiarité dans les nouvelles rencontres.
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:42

» Réflexion sur une découverte du moment présent...
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:29

» reponse acceuil Silvio-Manuel
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:28

» coucou , c'est polaire
par silvio-manuel Mer 26 Nov 2014 - 17:43

» A la mine...
par Mohs Ven 29 Nov 2013 - 7:34

» Lettre de motivation
par hokmah Dim 24 Nov 2013 - 12:50

» La confiance en soi
par johnvibes Dim 4 Aoû 2013 - 15:09

» L'opposition
par Amadeus Jeu 13 Juin 2013 - 19:00

» L''éducation de nos enfants
par lola2 Dim 9 Juin 2013 - 11:29

» Inconditionnels du Mitxo (pour un développement spirituel durable)
par hokmah Dim 9 Juin 2013 - 1:57

» Les admins en voyage
par Damana Ven 17 Mai 2013 - 13:14

» George de la Jongle
par Ochel Sam 11 Mai 2013 - 5:58

» Le mystère de la personnalité
par Alienor Ven 15 Fév 2013 - 7:12


Partagez | 
 

 Le mystère de la personnalité

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
silvio-manuel
membre
silvio-manuel

Masculin Messages : 274
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 40
Localisation : Dans le coin

MessageSujet: Le mystère de la personnalité   Jeu 26 Jan 2012 - 21:20

Rappel du premier message :

Bonsoir Tangolinos,

Voici que le masque tombe et laisse apparaître le mystérieux personnage à l'invitation si soudaine.

Je suis donc à mes heures perdues Jolane.

Et cela fait maintenant quelques temps que je te suis sur un autre forum.
Je souhaitais simplement discuter avec toi dans des lieux plus tranquilles, loin des athées entêtés et des sceptiques épileptiques...

Ceci entre autre m'a interpelé :

Citation :

La progression vers la Vérité Absolue est un cheminement permanent qui s'ajuste au fur et mesure de la modération de la raison sur l'inspiration intuitive.
Je dirais que la Vérité Une est hors espace et peut se retrouver par l'intuition au tréfond de soi-même, et, qu'il s'agit ensuite d'en expérimenter notre interprétation avec le monde extérieur.
Je dirais aussi que la vision juste serait celle qui verrait la "non-forme" dans la "forme", et la "forme" dans la "non-forme", sans que l'une ne prenne vraiment le pas sur l'autre.

Tu sembles avoir accès à des informations provenant de ton intime solitude...
Et j'ai très envie de te poser ces questions:

Comment se traduit dans ton quotidien cette Vérité Une ?

Y a t-il un cheminement ?

As-tu pris connaissance de ta destinée ?

A plus. Silvio de Jolane



Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
tangolinos
membre
tangolinos

Messages : 295
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Sam 28 Jan 2012 - 23:13

Forband
fais gaffe c'est pas un lézard, mais un scorpion!

@+
Revenir en haut Aller en bas
tangolinos
membre
tangolinos

Messages : 295
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Sam 28 Jan 2012 - 23:36

Bonsoir RUBIS

Sans m'attacher à la forme de tes propos, je retrouve une certaine similitude de préoccupations avec les miennes. Mais avant que de nous entretenir plus profondément à ce sujet, je retiens que tu as la conviction d'avoir vécu l'éveil. Pourrais-tu nous parler du cheminement qui t'y a amené ? et sur quoi tu assois ta conviction ?
Dans le zen il est de coutume de faire authentifier son satori par un maître qu'en penses-tu ?

à bientôt te lire.

gassho
Revenir en haut Aller en bas
Haroun
membre
Haroun

Masculin Messages : 244
Date d'inscription : 22/07/2011
Age : 41
Localisation : lovely planet

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Dim 29 Jan 2012 - 9:40

Salut Rubis,

Ta présentation me parle bien.
Moi aussi j'ai été un mécréant de la pire espèce et pourtant ma vie à pris un virage inattendue.
Tout comme toi je prend un réel plaisir à observer ma participation dans l'imperceptible langage qui tisse et unis tous les Hommes.

L’Intention me veut, ça, je le sais depuis 15 ans et je m’attèle depuis lors à aligner ma vie à cette mystérieuse destinée.
Je n'ai pas peur de dire que L'Intention est venu me cueillir dans mon amour. Ma facilité à aimer le monde, les gens, la vie à été le terreau fertile pour que l'Intention puisse faire germer ses graines. L'Intention m'enseigne à aimer comme elle le veut, ma vie est d'ailleurs une romance, comme le dis Tangolinos, comme un flirt.
Sauf que voilà , j'ai passé le cap, et mon amourette s'est transformé en une relation sérieuse dans laquelle ma fidélité est totale et mon engagement complet.
J'apprends avec le temps à rendre mon amour sans conditions, ce qui à créer dans mon rayonnement au monde, une lumière particulière teintée par mon amour indicible pour l'Intention.
Je cultive ardemment cette complicité à travers des moments de solitude. Dans ces instants, je laisse ma conscience libre, les pensées défilent sans que j'y accorde d'importance, peu à peu tout se calme, et je sens que l'Intention dépose ses informations. C'est un plaisir immense et je pense n'avoir vécu plaisir si fort et si puissant. Je chéris ces moments privilégiés, j'y ressens toute ma fragilité et je me laisse faire et éduquer comme un enfant. Je pourrais dire que dans ces instants ma Véritable nature est fondue à la nature de l'Intention.


Peu à peu, je pénétré l'espace de mon propre mystère, l'échafaudage de ma formulation est le véhicule indispensable à la bonne conduite de mes relations sous peine d'amende ou de flash pour excès de vitesse. J'ai déjà des points en moins sur mon permis !
Mais le monde et ses relations est mon espace de prédilection, un mètre étalon afin de mettre au feu celui que je suis réellement.

Un espace tel que ce forum est vraiment une chance afin d'échanger librement; l'anonymat pousse aussi à sortir d'une certaine "timidité"; et bien que pirates, Indiens, et danseurs côtoient le même espace, c'est dans cette diversité que je peux voir les lumières uniques que L'intention fait briller en vous, et j'y prend un réel plaisir.

H@roun.
Revenir en haut Aller en bas
RUBIS
membre
RUBIS

Féminin Messages : 106
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 44
Localisation : substantiel

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Dim 29 Jan 2012 - 17:32

Bonsoir à tous,

Pour pouvoir répondre à Tango, j’ai dû aller voir sur Wikipédia ce que veut dire « Satori ». Wikipédia étant une encyclopédie en ligne rempli par n’importe qui et parfois avec n’importe quoi, je vous invite à apporter une correction à ce qui suit :

Citation :
Satori (japonais 悟り satori ; chinois :悟 wù) est un terme du bouddhisme zen qui désigne l'éveil spirituel. La signification littérale du mot est « compréhension ». Il est parfois utilisé à la place de kenshō (見性 chinois : jiànxìng (voir la nature) ), toutefois kenshō désigne la première perception de la nature de Bouddha ou vraie nature – une expérience qui ne dure pas.

Le satori par contre désigne une expérience qui se prolonge, à l'instar d'un bébé qui apprend à marcher – après beaucoup d'efforts il se tient debout, trouve son équilibre et fait quelques pas puis tombe (kenshō). Après un effort prolongé l'enfant se rendra compte un jour qu'il peut marcher tout le temps (satori).


Il est de coutume de parler de satori quand on évoque l'éveil de Bouddha et des patriarches, car leur éveil était permanent.
Le bouddhisme zen reconnaît dans l'éveil une expérience transitoire dans la vie, presque traduisible mot à mot par épiphanie, et le satori est la réalisation d'un état d'éveil épiphanique. Comme d'après la philosophie zen toute chose est transitoire, la nature transitoire du satori n'est pas vue dans l'aspect limitant qu'il aurait dans l'acception occidentale du mot « éveil ».


La nature transitoire du satori, par opposition au permanent nirvāna qu'on retrouve dans les traditions bouddhiques de l'Inde, doit énormément aux influences taoïstes sur le bouddhisme chan de Chine, à partir duquel le bouddhisme zen du Japon s'est développé. Le taoïsme est une philosophie mystique qui met l'accent sur la pureté du moment, alors que les racines hindoues du bouddhisme indien visent une vue dans une plus grande durée – vers la sortie du cycle karmique des réincarnations perpétuelles dans le monde matériel. De l'attention du taoïsme à l'importance du moment, et de la négation quasi nihiliste de l'existence individuelle du bouddhisme mahāyāna, est né le bouddhisme zen avec son concept d'état transitoire du satori.

Je me relis ce texte mille fois et je répond à Tango!
Revenir en haut Aller en bas
RUBIS
membre
RUBIS

Féminin Messages : 106
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 44
Localisation : substantiel

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Dim 29 Jan 2012 - 18:56

Citation :
Sujet: Re: Le vrai tango arrive Aujourd'hui à 0:36
________________________________________
Bonsoir RUBIS

Sans m'attacher à la forme de tes propos, je retrouve une certaine similitude de préoccupations avec les miennes. Mais avant que de nous entretenir plus profondément à ce sujet, je retiens que tu as la conviction d'avoir vécu l'éveil. Pourrais-tu nous parler du cheminement qui t'y a amené ? et sur quoi tu assois ta conviction ?
Dans le zen il est de coutume de faire authentifier son satori par un maître qu'en penses-tu ?

à bientôt te lire.

gassho


Tango,

Un jour quelqu’un m’as dit : les mots appartiennent à tout le monde, mais comment parler du cheminement magique qui m’a amené à ma révélation ? C’est un peu introspectif je crois !

Mon père se défini comme moine bouddhiste. La force inébranlable de son engagement m’a inspiré et j’ai toujours voulu savoir ce qui se cachait derrière cette conviction.
Je dirais, avec le recul, que j’ai été accompagnée à découvrir ma vraie nature (ce qui est toujours le cas). Je veux dire vraiment guider, comme si des possibles avaient été mis sur mon chemin et que je l’ai avaient saisi. Je crois que j’ai fait ces choix parce que je ne savais pas où ils allaient me conduire et que ma naïveté m’a permis de continuer jusqu’au point de non-retour!

J’ai passé plusieurs années à lire des ouvrages de différentes origines afin de cerner plus précisément les différentes approches que peut avoir l’Homme de cette réalité impalpable. Arnaud Desjardins, Castaneda, le livre d’Urantia...bref, j’ai fait un grand tour d’horizon de ce qui se pratiquait. Il y a eu une grande confusion de formulation en moi car j’été seule. Ma présentation te donnera d’autres détails.

Au fur et à mesure des années, j’ai rencontré de plus en plus de personnes qui avaient les mêmes préoccupations que moi et qui m’ont aidé à reformuler mon appréciation du monde. J’ai pris confiance, en moi d’une part mais aussi en l’autre. Et puis un jour je me suis lancée. J’étais avec un ami et j’ai « entendu » : fais confiance. J’ai regardé cet ami et j’’ai accepté de me laisser faire. J’ai senti que tout se rompait en moi, la douceur, la joie inondaient l’instant. Nous continuions à parler mais moi je vivais comme une double vision. Je voyais l’Intention. Je la sentais présente. Je voyais son dessein. Je voyais ce qu’elle voulait de moi. Elle m’a enseigné alors la vraie nature de l’Homme : l’Homme EST l’Intention Universelle.

C’est un peu bizarre d’écrire tout ça parce que les mots sont bien pauvres pour décrire ce moment. Au mieux, j’ai l’air d’une cinglée, au pire d’une illuminée !

Dans les semaines qui ont suivi, j’ai fait profiter mon entourage de ce rayonnement qui me traversait. Je me "connectais " à l’autre avec ou sans son assentiment, mais toujours en accord avec ce que je ressentais. J’ai alors découvert le pouvoir de l’humour de l’Intention Universel.

Je crois qu’ainsi je réponds à ta question de l’authentification du Satori par un maitre. L’Intention Universelle a authentifiée qui je suis en me permettant de vivre cet entraperçu de sa vraie nature.
Le monde entier, le doigt pointé sur moi, pourrait m’affirmer que ce que je vis n’est pas vrai, possible ou bien réel, que je n’ai pas encore vécu les étapes nécessaires, que je suis trop duel, jeune, imparfaite, que je n’en démordrais pas. Par la suite, j’ai eu d’autres expériences qui me donnent des indications sur ma recherche personnelle et qui confirme la réalité de l’Intention.


Dans ces indications, il y a eu l'Explication de Mitxo. Cet écrit est venu réorganiser mon dialogue troublé par trop de mots alambiqués, de concepts orientaux que je n’arrivais pas transposer dans mon quotidien et des concepts occidentaux réducteurs. Je me sens de plus en plus libre d’affirmer qui je suis et le rôle qui m’a été attribué.

Voilà, maintenant que tu sais tous cela, parlons de nos similitudes communes. Non langues diffèrent mais parlent de la même chose...alors disons de toutes les manières possibles.

A bientôt, Rubis.
Revenir en haut Aller en bas
RUBIS
membre
RUBIS

Féminin Messages : 106
Date d'inscription : 07/08/2011
Age : 44
Localisation : substantiel

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Dim 29 Jan 2012 - 19:30

Haroun;

Citation :
J'apprends avec le temps à rendre mon amour sans conditions, ce qui à créer dans mon rayonnement au monde, une lumière particulière teintée par mon amour indicible pour l'Intention.
Je cultive ardemment cette complicité à travers des moments de solitude. Dans ces instants, je laisse ma conscience libre, les pensées défilent sans que j'y accorde d'importance, peu à peu tout se calme, et je sens que l'Intention dépose ses informations. C'est un plaisir immense et je pense n'avoir vécu plaisir si fort et si puissant. Je chéris ces moments privilégiés, j'y ressens toute ma fragilité et je me laisse faire et éduquer comme un enfant. Je pourrais dire que dans ces instants ma Véritable nature est fondue à la nature de l'Intention.


Voilà qui me parle bien à moi aussi ! J’éprouve aussi le besoin de faire rayonner cette lumière mais j’ai appris aussi que la discrétion été de mise. Il y a sûrement une manière d’être puissant dans son rayonnement sans finir sur la croix !

J’aime aussi mes moments de solitude. J’aimerai te raconter l’une de mes balades en montagne. J’avais quelques heures devant moi. Je suis partie marcher. J’avais plein de mot dans la tête mais ma volonté profonde été de vivre un moment de sérénité. Je n’ai pas seulement laissé mes pensées fusées, non, je leur ai fait la peau ! Dès que je pensais à un truc, j’y revenais jusqu’à avoir épuisé toutes mes projections. Ca a bien duré quatre bons kilomètres. Quatre kilomètres de conneries c’est long…Il s’est mis à pleuvoir. Je me suis installé sous un arbre, le regard perdu dans la vallée proche. J’ai vu alors la nature se parer de couleurs brillantes. J’avais l’impression de voir chaque goutte d’eau parfaitement. Chaque chose été parfaitement à sa place. Je crois que c’est ce qui s’appelle la sérénité. Moi, dans ce moment, je me suis sentie aimée. Lorsque je suis revenu chez moi, tout semblait pareil est pourtant je savais que j’été revenu différente.

Citation :
Peu à peu, je pénétré l'espace de mon propre mystère, l'échafaudage de ma formulation est le véhicule indispensable à la bonne conduite de mes relations sous peine d'amende ou de flash pour excès de vitesse.

Là encore, j’agréé tes propos ! Je suis dans la restauration. Je vois chaque jour des gens dans tous les états possibles. J’ai constaté que tout le monde se posait la même question : pourquoi ? Après plusieurs essais infructueux, j’ai dû me résoudre à me dire que j’été nul en formulation et que je pouvais dire des conneries plus grosses que moi ! Je m’emploi à corriger cet écueil en participant à ce forum, en en lisant d’autres et en affinant ma compréhension du monde. L’autre jour, j’ai dit à mon mari :- tu vois ce type, il est trop sensible pour se permettre un manque de culture. Joli flash en retour, n’est-ce pas ?!

J’ai dit une connerie là, non ?
Allez, y'a d'autres sujets qui me tentent...j'y vais.
Rubis!
Revenir en haut Aller en bas
Nathacha
membre
Nathacha

Féminin Messages : 145
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Dim 29 Jan 2012 - 20:30

Salut Tango, si tu permet, je voudrais que l'on revienne sur l'un de nos précedents échanges:

Citation :
Drôle de question, le contexte est la vie elle-même. Disons que le secret est que chacun a son secret et qu'il se révèle à soi-même. En fait, chacun a la vie qui lui colle exactement comme il faut, et c'est à chacun de se trouver.



N'as tu jamais entendu cette petite voix qui te dit au creux de ton âme:

"ce que tu trouves n'a de sens que si tu le fais partager aux autres, ton secret que tu cheris, ton trésor dont tu es le seul à connaitre l'existence, doit être rendu accessible aux autres de quelque façon que ce soit. Et même tu as le devoir d'accompagner ton prochain dans la révélation à lui même de sa propre nature. Apporter ton aide est une mission."

Moi c'est ce que j'ai entendu....

Alors Tango, tu nous le livre ton secret?!!!
Revenir en haut Aller en bas
tangolinos
membre
tangolinos

Messages : 295
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Dim 29 Jan 2012 - 22:33

Bonsoir Natacha
Citation :
N'as tu jamais entendu cette petite voix qui te dit au creux de ton âme:.....Et même tu as le devoir d'accompagner ton prochain dans la révélation à lui même de sa propre nature. Apporter ton aide est une mission."
Moi c'est ce que j'ai entendu....

Alors Tango, tu nous le livre ton secret?!!!
Effectivement il y a de ça.
Mais ce n'est pas aussi simple que ça à faire.
Les maîtres zen se rasent la tête pour éviter de s'arracher les cheveux tant il est difficile d'amener leurs élèves jusqu'au satori.
La difficulté étant que le maître désigne la lune avec le doigt et que l'élève arrête son regard sur le doigt.

Pour ma part, je n'ai pas la prétention d'être un maître avec des élèves attitrés, mais je donne incessamment des indications au gré de mes rencontres.

Tu sais finalement, nous sommes le résultat d'une multitude de petits riens, il suffit de les redistribuer à qui veut les prendre.

Gassho
Revenir en haut Aller en bas
tangolinos
membre
tangolinos

Messages : 295
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Dim 29 Jan 2012 - 22:53

Bonsoir RUBIS
Citation :
Voilà, maintenant que tu sais tous cela, parlons de nos similitudes communes. Non langues diffèrent mais parlent de la même chose...alors disons de toutes les manières possibles.
Oui RUBIS, il me semble bien qu' on parle de la même chose.
Mais là il se fait tard et le sommeil m'appelle.
Voilà c'était juste pour te dire qu'on en reparlera.

@+
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
Alienor

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Lun 30 Jan 2012 - 6:10

Tangolino, je te cite:

Citation :
Je dirais que la musique n'est pas seulement la forme que sont les notes, mais aussi la non-forme que sont les silences.
Les silences contiennent les résonances qui permettent le déploiement des émotions.
Tu veux dire par là que la musique, ce ne sont pas seulement des notes, mais aussi des silences.
Les échanges interpersonnels peuvent être comparés à une partition de musique dont les mots sont les notes et les silences, les réceptacles d'informations substantielles.
En temps qu'être humain, mon corps est la forme.
Si j'aligne ma pensée sur l'Intention Universelle, je deviens un être substantiel.
Est-ce bien cela que tu veux dire, Tangolino ?
Est- ce que la valeur du silence n'est-t-elle pas plutôt sans résonance?...
Le silence, d'après moi, contient le mystère. C'est justement là toute sa magie que de nous faire entendre la vérité, sans émettre la moindre résonance.

Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
Alienor

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Lun 30 Jan 2012 - 6:45

Bonjour Tangolino.
Je te cite :
Citation :
Ce qui m'interpelle ce n'est pas seulement le comment mais aussi le pourquoi. Mais bon, je n'en fais pas une priorité, chaque chose en son temps. Toutefois il m'arrive parfois, dans certains messages, de me surprendre, comme si l'écriture s'était produite par un autre que moi.Et c'est ce chemin que je poursuis.
............Mais pour moi persiste le mystère de l'initiateur de cette intention.


Bon, qu'as-tu contre le mystère ?
Ne sommes-nous pas des enfants friands de mystères ?...
N' aimais-tu pas écouter ton père ou ta mère te raconter le soir, avant de t'endormir, des histoires pleines de magie ? Je suis sûre que oui !
Toi qui dis avoir lâcher prise, toi qui dis
Citation :
que le spectacle qui se déroule sous nos yeux est d'une perfection infinie
, ne peux-tu accepter humblement ce mystère qui participe à notre éveil ?
Je ressens effectivement la même chose que toi quand tu dis :
Citation :
Toutefois il m'arrive parfois, dans certains messages, de me surprendre, comme si l'écriture s'était produite par un autre que moi.

Que c'est bon, le mystère !...
Pourquoi ne pas le laisser nous auréoler...
Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
tangolinos
membre
tangolinos

Messages : 295
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Lun 30 Jan 2012 - 12:10

Bonjour Aliénor
Citation :
Les échanges interpersonnels peuvent être comparés à une partition de musique dont les mots sont les notes et les silences, les réceptacles d'informations substantielles.
Exact, c'est comme si la grossièreté de la manifestation tangible qu'est la note, était broyée par la pensée pour la fondre dans cet infini intangible qu'est le Grand Mystère souverain.
Citation :
En temps qu'être humain, mon corps est la forme.
Si j'aligne ma pensée sur l'Intention Universelle, je deviens un être substantiel.
Est-ce bien cela que tu veux dire, Tangolino ?
Oui, la réalité de notre vraie nature est une substance qui nous est inconcevable, elle est comme une essence qui fusionnerait avec ce Grand Mystère et cette fusion se manifesterait par la présence de cette sublissime intention.
Citation :
Est- ce que la valeur du silence n'est-t-elle pas plutôt sans résonance?...
Le silence, d'après moi, contient le mystère. C'est justement là toute sa magie que de nous faire entendre la vérité, sans émettre la moindre résonance.
La résonance est celle qui du tangible épouse l'intangible. Comme une onde qui au plus haut est le Grand Mystère lui-même et au plus bas l'image que l'on se fait de notre singularité.
Pour entendre cette grande Vérité contenue dans le silence, le son ne peut se propager que par une substance qu'il s'agit bien sur d'essencier au maxi.
ça me rappelle = "essencier dans l'existence, pour exister dans l'essence".

Citation :
Que c'est bon, le mystère !...
Pourquoi ne pas le laisser nous auréoler...
Je ne pense pas que l'intention veuille qu'on l'apprivoise pour égoïstement en jouir. Disons qu'il y a un temps pour chaque chose. Il y a un temps pour se ressourcer et donc la jouissance salvatrice est bien là pour nous rassurer. Mais il y a aussi l'autre face de la jouissance qui est bien la charge.
Ne ressens-tu pas en toi, comme un appel à danser avec ce qui pourrait paraître un sacrilège ? Un appel qui serait de se frictionner avec cette intention elle-même pour qu'en jaillissent des étincelles... des étincelles d'une infinie prétention qui tenteraient dans la plus grande fugacité de désigner la lumière éternelle ?

Gassho

Citation :
Toutefois il m'arrive parfois, dans certains messages, de me surprendre, comme si l'écriture s'était produite par un autre que moi.
Merci de ne pas confondre l' humilité que je veille à maintenir, avec les propos qui en jaillissent.
Revenir en haut Aller en bas
Damana
Admin
Damana

Féminin Messages : 390
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 44
Localisation : Deuxième étage

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Lun 30 Jan 2012 - 21:00

Dis-moi, Tango (le lino tend à disparaître finalement...), quand tu dis:
Citation :
La résonance est celle qui du tangible épouse l'intangible. Comme une onde qui au plus haut est le Grand Mystère lui-même et au plus bas l'image que l'on se fait de notre singularité.

Pourquoi places-tu l'image entre nous-même et notre singularité?
La personnalité pure n'est pas une idée. Ou du moins, pas seulement. Elle peut être palpable lors de l'échange.
Ne la confonds-tu pas avec "la représentation de nous-même", dont la consistance n'est que mots?
La personnalité pure est un rayonnement lumineux et vivant. Un outil de l'intention.
Ne peut-on pas être grand mystère, juste formulation et personnalité unique en même temps?

_________________
Damana

La parole est un support réfléchissant, qui doit être lancé dans l'espace, pour permettre à la nature substantielle de connaître ses limites. (Mitxo)
Revenir en haut Aller en bas
http://spirit-axe-intention.forums-actifs.net
tangolinos
membre
tangolinos

Messages : 295
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Mar 31 Jan 2012 - 19:51

Bonsoir Damana
Je dirais que
la réalité va du plus grossier au plus subtil... de la matière à l'essence...
la vision que nous en avons est celle qui émerge de la position que nous avons adoptée pour l'observer...
ainsi le parcours spirituel consiste à adopter une position d'observateur de plus en plus subtile ou essentielle pour percevoir progressivement les contrastes qu'il y a dans le plus subtil ou le plus essentiel.
Aussi tu comprendras que dans ce parcours la seule bouée qui reste est l' image qu'on se fait de la réalité qui devient de plus en plus subtile.
La résonance se passe entre l'image de la réalité qu'on se fait et le Grand Mystère qui ne manque pas de nous renvoyer de grossières informations pour nous indiquer qu'on fait fausse route.

Ouf. Voilà c'est dit.

Excuses moi, je suis à plat, je reviendrai sur ton message ultérieurement.

Gassho
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
Alienor

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Le mystère de la personnalité.   Mer 1 Fév 2012 - 6:12

Tangolino je te cite encore :
<< Aussi je veux bien qu'on dise qu'il faut de la volonté pour se mettre dans l'attitude de réceptacle, mais il s'agit ensuite d'un lâcher-prise complet de cette volonté. >>

QUELLE GYMNASTIQUE !!!
Et comment t' y prends- tu ? Cela me fait penser à du yoga de haute volée!
Mais pour simplifier, je dirais que l'on n'abandonne jamais sa volonté. On s'en sert pour rectifier notre conduite.
Et tu dis encore :
<< Que notre action soit guidée, pour moi c'est certain, qu'on le fasse en conscience d'être guidé, ou pas. >>

C'est tout de même mieux d'avoir conscience d'être guidé et je dirais même plus, c'est tout de même mieux d'être le co-acteur de cette action...
Aliénor-Dupont-Dupond.
Revenir en haut Aller en bas
tangolinos
membre
tangolinos

Messages : 295
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Mer 1 Fév 2012 - 9:51

Bonjour Alienor
cette façon de mettre en avant la personnalité comme la volonté, me semble être une attitude habituelle des doctrines occidentales...
attitude qui s'oppose à d'autres doctrines à tendance orientales qui proposent plutôt d'effacer la personnalité et la volonté.
Je dirais que chacune a sa stratégie pour cheminer vers l' essence.

Ce qui me semble important à prendre en considération, c'est que nous essayons de nous percevoir comme quelque chose de stable or cette stabilité n'existe que dans la non-forme de notre vraie nature. Toutes les manifestations que nous voyons autour de nous ne sont que mouvances, et nous même, tout au moins ce qui est manifesté, est sujet à cette mouvance.
Ainsi d'instant à instant notre position d'observateur se modifie et voit la mouvance tout autour de lui.

Je dirais que l' attitude des doctrines occidentales, de mettre en valeur la personnalité, assure au pèlerin de s'assoir sur la stabilité inébranlable de sa personnalité pour observer la mouvance qui l'environne sans en éprouver un vertige.
L'attitude des doctrines à tendance orientale proposent l' effacement de la personnalité mais aussi des pratiques physiques telles que la méditation pour retrouver la stabilité au fin fond de la non forme de notre vraie nature.
Citation :
QUELLE GYMNASTIQUE !!!
Et comment t' y prends- tu ? Cela me fait penser à du yoga de haute volée!
Je n'ai pas reçu d'enseignement d'un maître qui m'aurait servi de base stable ou de bouée pour me lancer avec assurance dans la tempête. Disons que pour se lancer dans cette traversée on peut prendre le navire d'une doctrine mais aussi faire le bouchon. La seule chose qui importe est de ne pas sombrer.
Citation :
C'est tout de même mieux d'avoir conscience d'être guidé et je dirais même plus, c'est tout de même mieux d'être le co-acteur de cette action...
Exact... pour préciser je dirais que quoiqu'il arrive l'intention est toujours présente qu'on en soit conscient ou pas. Et il est effectivement bien plus confortable d'en être conscient mais il y a aussi le revers de la médaille qui serait de se laisser emporter par des illusions. Grosso modo une fois devenu conscient de la présence de cette intention il s'agit de plus en plus de maintenir notre vigilance à ne pas nous en écarter.
Citation :
Aliénor-Dupont-Dupond.
C'est cela, ni vraiment Dupond, ni vraiment Dupont... Il ne s'agit ni vraiment de notre propre volonté ni vraiment de celle de l'intention qui serait autre que nous-même. Dans le zen il est souvent indiqué de rester vigilant à ne pas quitter la voie du milieu.

Bonne journée, et, encore merci pour ce partage... le verbe se manifeste par la langue de l'un mais aussi par l'oreille de l'autre.

Gassho
Revenir en haut Aller en bas
Damana
Admin
Damana

Féminin Messages : 390
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 44
Localisation : Deuxième étage

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Mer 1 Fév 2012 - 13:17

Tango a dit:
Citation :
Je dirais que l' attitude des doctrines occidentales, de mettre en valeur la personnalité, assure au pèlerin de s'assoir sur la stabilité inébranlable de sa personnalité pour observer la mouvance qui l'environne sans en éprouver un vertige.
L'attitude des doctrines à tendance orientale proposent l' effacement de la personnalité mais aussi des pratiques physiques telles que la méditation pour retrouver la stabilité au fin fond de la non forme de notre vraie nature.

L'effacement de la personnalité me semble être un raccourci dangereux! Renoncer à la nuance revient à ignorer une des expressions de la vérité.

Aliénor, en regardant ton profil, j'ai vu que tu passais six mois de l'année en Inde. Ça donne quoi en live l'attitude orientale concernant la personnalité?

Güle güle,

_________________
Damana

La parole est un support réfléchissant, qui doit être lancé dans l'espace, pour permettre à la nature substantielle de connaître ses limites. (Mitxo)
Revenir en haut Aller en bas
http://spirit-axe-intention.forums-actifs.net
tangolinos
membre
tangolinos

Messages : 295
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Mer 1 Fév 2012 - 15:32

Damana a écrit:

L'effacement de la personnalité me semble être un raccourci dangereux! Renoncer à la nuance revient à ignorer une des expressions de la vérité.
La personnalité est l'image tangible que l'on a de soi-même. Alors que la réalité n'est pas que tangible.
Ce qui nous est tangible ou accessible à notre conscience, n'est qu'un aspect de la réalité.
En fait notre vraie nature est une non-forme qui pour se manifester s'identifie à notre ego qui lui nous est tangible. Ainsi nous croyons être notre ego ou notre personnalité, alors qu'il n'est qu'une identification qui malgré tout est sujette à fluctuation.
La méditation permet de ne plus s'identifier à l' ego, et de prendre conscience que nous sommes autre que tout ce qu'on pourrait concevoir. J' ai l'habitude de nommer cet état l'absence à soi-même, ce qui veut dire qu'il n'y a plus d'identification à quoi que ce soit, et notre vraie nature se révèle alors en direct sans intermédiaire.
Cet état d'absence à soi-même est l'attitude méditative, par contre dans les péripéties de la vie ordinaire, il est obligatoire de se réidentifier à notre personnalité, mais l'expérience méditative et la quiétude qui en émane permet de vivre la vie ordinaire avec un certain détachement de notre ego ou personnalité.

Gassho
Revenir en haut Aller en bas
Haroun
membre
Haroun

Masculin Messages : 244
Date d'inscription : 22/07/2011
Age : 41
Localisation : lovely planet

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Mer 1 Fév 2012 - 16:52

Salut Tangolino,

Pour suivre tes aventures et en toute amitié, je pense que tu peux laisser tomber les explications telles que tu viens de les livrer.
Parfois, certaines approches sont des impasses dans lesquelles il n'est pas nécessaire d'insister.
Si tu veux des explications, se sera avec plaisir.
Amicalement
Haroun
Revenir en haut Aller en bas
tangolinos
membre
tangolinos

Messages : 295
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Mer 1 Fév 2012 - 17:59

Salut Haroun

chacun a sa vision de ce que peut être la personnalité.

Je te remercie pour ta proposition de me donner des arguments qui pourraient me permettre de réajuster ma vision.

Aussi je reste à ton écoute.

Amicalement

Tangolinos
Revenir en haut Aller en bas
Ochel
Admin
Ochel

Féminin Messages : 240
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Mer 1 Fév 2012 - 19:45

Encore une anguille dans tes nasses, Tangolinos ? L'anguille de la personnalité...

Je comprends en te lisant que tu considères que la personnalité et l'égo sont la même chose. Je pense que c'est là la nuance qu'Aliénor, Damana et Haroun cherchent à apporter : la personnalité n'est pas l'égo.
Je vais me servir des mots de Mitxo pour te préciser ma pensée :
"La raison fonctionne avec un pilote automatique que nous appelons "moi"." C'est ce que tu nommes aussi l'égo.

"Une intention est toujours d'origine personnelle, mais celle qui apparaît à la surface du monde doit se dépersonnaliser pour offrir son pouvoir à la créativité des êtres substantiels personnels."
C'est cela, pour moi, la personnalité : le potentiel créatif unique de chaque individu. Une marque de fabrique qui permet de reconnaître quelqu'un depuis l'enfance jusqu'à l'éventuel déploiement de la totalité de ce potentiel personnel.

Dans mon expérience, j'ai retrouvé au fil de ma maturation des éléments de ma personnalité que j'avais pu apercevoir au cours de l'enfance, et qui ne s'étaient plus exprimés jusqu'à ce jour. J'ai la sensation que c'est en rassemblant ces traits uniques et en les rendant bien vivants dans mon quotidien que je me personnalise peu à peu davantage.
Cela te parle-t-il, Tangolinos ?

_________________
Ochel
Revenir en haut Aller en bas
tangolinos
membre
tangolinos

Messages : 295
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Mer 1 Fév 2012 - 21:31

Bonsoir Ochel
Ochel a écrit:

Cela te parle-t-il, Tangolinos ?
Bien sur que cela me parle... mais cela n'est qu'une face de la réalité.
Certes mes propos sont quelque peu extrémistes, dans le sens que j'insiste sur l'envers de ce que vous dites. Mais il est fort probable que ce soit l'intention qui ici m' incite à le faire.
Citation :
Je comprends en te lisant que tu considères que la personnalité et l'égo sont la même chose. Je pense que c'est là la nuance qu'Aliénor, Damana et Haroun cherchent à apporter : la personnalité n'est pas l'égo.
Je dirais que peu importe comment on décrirait ce qui de nous est l'image qu'on s'en donne. Ce qui importe c'est la puissance de la force qui résulte de ce qu'on croit être. Cette force qu'on peut nommer la foi en soi-même. Peu importe qu'on le nomme ego ou personnalité ou autre.
Citation :
"La raison fonctionne avec un pilote automatique que nous appelons "moi"." C'est ce que tu nommes aussi l'égo.
Oui! Moi,je .... est l'émergence de la foi en la croyance de ce que nous sommes.
Et la raison est bien un moyen de persuasion, pour peu qu'elle soit mise en avant pour masquer une intention fallacieuse, consciente ou inconsciente.
Citation :
"Une intention est toujours d'origine personnelle, mais celle qui apparaît à la surface du monde doit se dépersonnaliser pour offrir son pouvoir à la créativité des êtres substantiels personnels."
Je comprends bien ce qui est dit, mais ce n'est pas parce que je comprends que je suis exempté de l'éventualité de m'illusionner tant qu'à la nature de l'intention, à savoir si elle est personnelle ou universelle.
D'ailleurs il est dit ici qu'il faut envisager une dépersonnalisation, ce qui rejoint bien mon idée d'effacer son ego ou sa personnalité.
Citation :
C'est cela, pour moi, la personnalité : le potentiel créatif unique de chaque individu. Une marque de fabrique qui permet de reconnaître quelqu'un depuis l'enfance jusqu'à l'éventuel déploiement de la totalité de ce potentiel personnel.
Je dirais que le potentiel créatif est "autre" que nous même et que la personnalité serait notre façon singulière de déformer la lumière éternelle qui se manifeste dans la créativité.
Il s'agit bien sur, comme un filtre, de s'épurer pour que la lumière éternelle, nous traverse sans que notre personnalité ou singularité ne la déforme.
Citation :
Dans mon expérience, j'ai retrouvé au fil de ma maturation des éléments de ma personnalité que j'avais pu apercevoir au cours de l'enfance, et qui ne s'étaient plus exprimés jusqu'à ce jour. J'ai la sensation que c'est en rassemblant ces traits uniques et en les rendant bien vivants dans mon quotidien que je me personnalise peu à peu davantage.
Voilà, il y a un double aspect à ce qu'est la personnalité. D'un coté tu dis que la personnalité se construit peu à peu, et d'un autre tu dis qu'elle était là quand tu étais enfant.
La même idée se retrouve dans le zen quand les maîtres disent que le satori est de retrouver notre vraie nature qui est celle qu'on avait le jour de notre naissance et qu'on a toujours été. Pour aller plus loin,et, bien que le lieu ne s'y prête pas, je dirais que je suis en accord avec le zen quand ils disent que notre vraie nature est non-née et donc non sujette à l'impermanence.

Voilà Ochel ce que je peux en dire, et merci pour ton intervention qui n'est pas anodine.
En espérant que pour cette fois je ne sois pas trop obscur.

Gassho
Revenir en haut Aller en bas
silvio-manuel
membre
silvio-manuel

Masculin Messages : 274
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 40
Localisation : Dans le coin

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Mer 1 Fév 2012 - 21:54

Je t'avais bien dit qu'il y avait un lézard dans le placard... Tango

Regarde bien, tu viens toi-même de nous montrer, avec ce magnifique topic sur "la pêche à l'anguille" que plusieurs personnalités pouvaient dépeindre de manière différente et profonde leur "vraie nature".


N'est-il pas là, le mystère de la personnalité?

On est tous issus de cette Intention Universelle impersonnelle désirant ardemment au travers d'une myriade de créatures humaines, révéler l'infini potentiel de sa personnalité.

Je ne serais jamais Tango...et pourtant, je peux me reconnaître dans ce que tu es de plus vrai !
Le Thaumaturge Universel l'a voulu ainsi et ce n'est point pour me déplaire...

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
tangolinos
membre
tangolinos

Messages : 295
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Jeu 2 Fév 2012 - 10:29

Bonjour silvio
je te remercie encore de m'avoir convié en ce domaine où chacun nous renvoie un reflet singulier de ce qu'est l'intention universelle.

Dis-moi, je ne vois toujours pas de lézard... si tu pouvais me donner des indications pour aiguiser ma vision, cela me rendrait bien service. En effet je ne doute pas que ta mise en garde soit dénuée de sens.

Oui la personnalité est un véritable mystère, et conformément au déploiement fractal qui enveloppe la réalité, on peut en atteindre la compréhension en articulant les arguments autour de la Trinité comme tu proposes de le faire.

Telle que je le vois notre vraie nature a sa part d'absolu, à l'image du Père dans la trinité. Je dirais que c'est cette part qui doit retenir notre attention pour entreprendre le chemin spirituel, qui nous permet de l' approcher.

Le point de départ de ce chemin est la part de nous-même qui nous est tangible, et qui est la manifestation de notre vraie nature dans le relatif, à l'image du Fils dans la Trinité.

Dans ce pélerinage, le guide que l'on doit suivre, est ce que vous nommez ici l'intention, et qui est le souffle du Saint Esprit.

Voilà, nous avons ici les trois éléments indispensables pour articuler la compréhension.

Il me semble que ce qui nous opposerait n'est qu'une apparence, en effet la personnalité peut se voir sous deux faces.
La première face qui est mise en valeur ici, c'est que la personnalité prend de la consistance au fur et à mesure de l'avancement dans le chemin.
La deuxième face, sur laquelle j'insiste, est que cette personnalité se désingularise pour devenir de plus en plus impersonnelle voir universelle.
En fait ces deux aspects ne sont pas si contradictoires que ça, pour peu que nous méditions là-dessus jusqu'à obtenir le déclic.

Je terminerais en reprenant ce que tu as dit:
Citation :
Je ne serais jamais Tango...et pourtant, je peux me reconnaître dans ce que tu es de plus vrai !
Ce qui de toi se reconnait, est ce qui de moi n'est plus ma singularité.

Gassho
Revenir en haut Aller en bas
Damana
Admin
Damana

Féminin Messages : 390
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 44
Localisation : Deuxième étage

MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   Jeu 2 Fév 2012 - 10:48

Tangolinos vient de dire:

Citation :
Il me semble que ce qui nous opposerait n'est qu'une apparence, en effet la personnalité peut se voir sous deux faces.
La première face qui est mise en valeur ici, c'est que la personnalité prend de la consistance au fur et à mesure de l'avancement dans le chemin.
La deuxième face, sur laquelle j'insiste, est que cette personnalité se désingularise pour devenir de plus en plus impersonnelle voir universelle.
En fait ces deux aspects ne sont pas si contradictoires que ça, pour peu que nous méditions là-dessus jusqu'à obtenir le déclic.


Ça me parle bien, Tangolinos!
Peut-être que le déclic que tu suggères se trouve dans la créativité de l'échange.
Sans la rencontre, la personnalité ne peut ni valider la maturité de sa consistance, ni perdre sa forme pour embrasser celle de l'intention impersonnelle.
J'ai l'intuition que c'est dans la non-forme que la personnalité puise une connaissance silencieuse qu'elle devra restituer dans la rencontre sous forme personnelle.

Citation :
Ce qui de toi se reconnait, est ce qui de moi n'est plus ma singularité.

C'est tellement vrai! C'est une expérience que tu as vécue? (je veux dire en dehors des échanges de verbes qui animent les forums, bien entendu.)

_________________
Damana

La parole est un support réfléchissant, qui doit être lancé dans l'espace, pour permettre à la nature substantielle de connaître ses limites. (Mitxo)
Revenir en haut Aller en bas
http://spirit-axe-intention.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mystère de la personnalité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mystère de la personnalité
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La personnalité préférée des Français........en prison !
» Un mystère du diamant Hope résolu
» Comment faire face à différents types de personnalité
» Infos: Les 10 personnalités pathologiques
» Quel personnalité shizoïde avez vous??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spirit Accès Intention :: Vie intérieure :: La personnalité-
Sauter vers: