Forum Spirit Accès Intention


Spirit Accès Intention est un forum d'échange de connaissances, de découvertes, d'explications, de points de vue et d'expériences sur le thème de l'Intention Universelle. Un lieu de recherche dédié à la vie spirituelle et à l'identité spirituelle.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» La droiture, c'est ta vrai nature!
par Amadeus Dim 7 Déc 2014 - 10:16

» Présentation jc144
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:46

» le sentiment de familiarité dans les nouvelles rencontres.
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:42

» Réflexion sur une découverte du moment présent...
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:29

» reponse acceuil Silvio-Manuel
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:28

» coucou , c'est polaire
par silvio-manuel Mer 26 Nov 2014 - 17:43

» A la mine...
par Mohs Ven 29 Nov 2013 - 7:34

» Lettre de motivation
par hokmah Dim 24 Nov 2013 - 12:50

» La confiance en soi
par johnvibes Dim 4 Aoû 2013 - 15:09

» L'opposition
par Amadeus Jeu 13 Juin 2013 - 19:00

» L''éducation de nos enfants
par lola2 Dim 9 Juin 2013 - 11:29

» Inconditionnels du Mitxo (pour un développement spirituel durable)
par hokmah Dim 9 Juin 2013 - 1:57

» Les admins en voyage
par Damana Ven 17 Mai 2013 - 13:14

» George de la Jongle
par Ochel Sam 11 Mai 2013 - 5:58

» Le mystère de la personnalité
par Alienor Ven 15 Fév 2013 - 7:12


Partagez | 
 

 la liberté relationnelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Géronimo
membre
avatar

Masculin Messages : 113
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 37
Localisation : Ariége

MessageSujet: la liberté relationnelle   Sam 28 Jan 2012 - 9:37

Salut à tous.

Nous sommes confrontés chaque jour à de nombreuses et diverses relations.
Qu'elles soient familiales, amicales, sociales ou même professionnelles. Elles ont toutes leur importance et leur exigence.
Personnellement j'attache une attention particulière à chacune de ces relations.
Parfois je me sens libre et naturel quand j'entre en contact avec les gens et je perçois le plaisir que la relation procure aux personnes qui s'accordent de l'attention. La complicité amicale nous ramène à ce qu'il y a de meilleur en nous, et nous ouvre de manière naturelle au monde.
D'autre fois je me sens dérangé par le rapport avec autrui, le simple fait d'être en relation exerce une pression sur moi qui me dérange, comme un doigt pointé sur moi qui me dit:" là tu n'est pas libre mon gars, tu es centré sur toi même.......tu dois faire quelque chose."
J'ai compris que l'enjeu de ma liberté relationnelle était la clef de mon épanouissement personnel.
Et vous comment vivez-vous vos relations?
Avez-vous conscience de la finesse qu'exige la véritable liberté?
Comment faites-vous dans l'instant pour vous dépasser au moment d'une rencontre?

Géronimo.
Revenir en haut Aller en bas
lola2
membre
avatar

Féminin Messages : 393
Date d'inscription : 24/01/2012
Localisation : paris

MessageSujet: Re: la liberté relationnelle   Sam 28 Jan 2012 - 11:13

ça peut paraitre prétentieux géronimo , mais je suis toujours à l'aise , avec n'importe qui et dans n'importe quelle situation

pourtant plus jeune (jusqu'à 14 ans environ ) j'étais assez timide

je crois que c'est le propre des anciens timides , une fois dépassée l'angoisse de la réaction inconnue des autres , on comprend que cette réaction n'a pas d'importance à partir du moment où soi même on reste correct et amical

je pense aussi qu'il faut s'attacher à avoir une bonne culture générale pour pouvoir parler de tout avec n'importe qui

ce qui ne veut pas dire que l'on sait tout , loin de là , et qui d'ailleurs sait tout ?( à part Dieu l'Absolu )

et quand on ne sait pas , on écoute , on s'instruit des propos de l'autre ( avec un esprit critique tout de même , esprit que l'on doit garder en tout temps , ce n'est pas péjoratif )

on peut apprendre de n'importe qui , même d'un modeste artisan , même d'un enfant
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: La liberté relationnelle   Mer 1 Fév 2012 - 6:04

Citation :
Ces situations sont très personnelles et elles nous indiquent intimement que c'est le moment d'entrer en scène.
Notre volonté doit être tendue, notre attention soutenue, et notre écoute fine.
L'intention universelle qui " VEUT ", nous souffle le texte et nous investit jusque dans notre mouvement pour délivrer le message unique de l'instant.
Il vaut mieux donc rester éveillé, pour pouvoir jouer au mieux le rôle qui nous ait proposé...
Nathacha.
Géronimo,
Je cite Nathacha pour répondre à ta question:
Citation :
Comment faites-vous dans l'instant pour vous dépasser au moment d'une rencontre?
Mais au fait, qu'as-tu à " dépasser " dans la relation?
Parce que, à mon avis, la spontanéité d'une rencontre fait que tu te livres tel que tu es.
Par contre, l'analyse ultérieure de cette rencontre peut te montrer ce que tu dois dépasser.
Si tu le reconnais, tu le dépasses et la spontanéité de ta prochaine rencontre sera améliorée.
La valeur de ce dépassement est directement proportionnel à l'ampleur de ta sincérité.
Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: La liberté relationnelle.   Mer 1 Fév 2012 - 6:07

Lola je te cite:
Citation :
une fois dépassée l'angoisse de la réaction inconnue des autres , on comprend que cette réaction n'a pas d'importance à partir du moment où soi même on reste correct et amical
Veux-tu dire par là que, face à la réaction imprévisible des autres, tu t'efforces de rester calme, confiante et amicale, quoiqu'il arrive ?
Cela me fait penser à cette phrase du Mitxo:
<< Il y a une façon de se présenter en face d'un étranger.
Il doit constater que tu lui fais confiance, tu ne t'inquiètes pas de ses habitudes, tu es réceptif, tu ne crains pas d'exposer ta différence; que les échanges de points de vue ne sont pas aussi importants que la complicité substantielle. >>
Est-ce en ce sens que tu dis que la réaction des gens est sans importance?
Pour ma part, la réaction de quelqu'un contient toujours une information.
Si cette info me dérange, c'est que je dois peut-être me remettre en question, même
si je reste gentille et amicale.
Quand tu auras lu l'explication de MITXO sur les agents périphériques, nous en reparlerons,
n'est- ce pas ?
@u plaisir de te lire,
Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
Haroun
membre
avatar

Masculin Messages : 244
Date d'inscription : 22/07/2011
Age : 40
Localisation : lovely planet

MessageSujet: Les détournements relationnels   Sam 18 Fév 2012 - 20:28

Dans ma vie j'ai rencontré une sorcière.
Pas avec un balais et une verrue sur le nez, mais quelqu'un qui utilisait le pouvoir à ses propres fins.

Je vais vous en livrer un bout.

Ma mère attirait chez nous toutes sortes de gens ésotéricos-mystiques venant de tout horizon.
Je mangeais souvent avec un frère jésuite ou un allumé d'Hare krishna qui se nourrissait exclusivement de graines de truc.
Bref, à la maison, c'était une plaque tournante pour trafic spirituel en tout genre.

Ma mère et ses acolytes s'enfermaient dans une pièce pour y pratiquer leur rituel: j'ai pu en observé bon nombre à leur insu. J'avoue mettre parfois uriner dessus tellement ce que je voyais ressembler à une farce en réunion.

Un jour, ma mère ramena à la maison, une femme.
Une force puissante émanait d'elle, une onde invisible, oscillant dans un trouble profond. Je pris comme à mon habitude ma place dans ma cachette.
Cette femme était la maîtresse de cérémonie et elle pratiquait un mélange de chamanisme amérindien et de philosophie cosmique.
Ma mère était tellement fasciné qu'elle l'invita à rester quelques temps chez nous.

Nous vécurent donc ensemble, je pus apprendre à la connaître.
Cette femme avait eu une vie bien remplie avec des grandes blessures qui restaient comme des cicatrices ouvertes. Cette sensibilité lui conférait une fragilité,un apitoiement et une force, le tout se mêlant dans une complexité sans fond.
Parler avec elle s'avérait difficile, car elle ne pouvait rien accepter directement, son manque de franchise se traduisait en sous-entendu permanent qu'elle disait avec un sourire de soulagement.
Parfois, elle ne répondait pas aux questions, ça, je pense, était lié à mon haleine de poney. ( excuse Lola,c'est une image, j'adore les poneys!)

Face à cette attitude d’asociabilité au sein de notre foyer, ma mère décida d'intervenir en lui parlant sans détours.
Sans se remettre une seconde en question, notre hôte démonta ma mère, avec un ton de détachement et un faux calme à vous faire froid dans le dos.
Cette femme pratiquait le don de malveillance avec un naturel déconcertant.

C'est là, que je compris ce qu'était le pouvoir détourné: un mélange dans lequel les individus n'ont plus peurs dans leur rapport aux autres, dans lequel, il sont clairs dans leur jugement et dans lequel ils sont devenus intouchables et insensibles à l'amitié. Il se regarde dans leur propre miroir et rien ne peut les faire changer d'avis car ils se protègent toujours derrière leur sens de la liberté.

Je remercie ma mère de m'avoir fait connaître ce genre d'individu qui sous des airs de sympathie et de compassion masque des sous-entendus issus directement de leur mensonge personnel.


Le détournement relationnel est souvent pratiquer et la résultante est plutôt désagréable; l'incommunication domine l'échange et dans ce genre de cas, j'applique le vieil adage: " dans un combat de raison, c'est toujours le plus égoïste qui gagne."

H@r*un
Revenir en haut Aller en bas
Ochel
Admin
avatar

Féminin Messages : 240
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: la liberté relationnelle   Sam 18 Fév 2012 - 20:52

Que nos mères se ressemblent, Haroun ! Et tes conclusions ressemblent aussi aux miennes... Quel dommage, hein, que le pouvoir de ces sorcières finisse en malveillance froide ! Elles qui ont connu un moment sans pitié, sans sentiment, au lieu d'installer cet axe tranchant au coeur de leur vision, elles ont tranché la tête de l'amitié !

_________________
Ochel
Revenir en haut Aller en bas
-unity-
membre


Féminin Messages : 469
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : multidimentionnelle

MessageSujet: Re: la liberté relationnelle   Sam 18 Fév 2012 - 21:13

oui ochel, un court instant j'ai cru qu'haroun etait ton frere!
mais regardez ce que vous etes devenu grace des parents comme cela... une vrai petite merveille d'intelligence et de discernement...

j'avoue la mienne aussi est tres particuliere... mais au dela du simple role de mere, elle est comme une soeur, une amie, mon enfant.... oui tout ca a la fois!

Revenir en haut Aller en bas
Haroun
membre
avatar

Masculin Messages : 244
Date d'inscription : 22/07/2011
Age : 40
Localisation : lovely planet

MessageSujet: Re: la liberté relationnelle   Sam 18 Fév 2012 - 21:18

Ochel,

C'est ça de manipuler des instruments dangereux!
Attention. Il faut bien lire la notice avant de s'en servir.

La vérité est en soi tranchante dans le sens ou ce qu'elle nous révèle
est impitoyable.Certains ne s'en remette jamais.

Haroun

Revenir en haut Aller en bas
lola2
membre
avatar

Féminin Messages : 393
Date d'inscription : 24/01/2012
Localisation : paris

MessageSujet: Re: la liberté relationnelle   Mar 21 Fév 2012 - 18:41

Alienor a écrit:
Lola je te cite:
Citation :
une fois dépassée l'angoisse de la réaction inconnue des autres , on comprend que cette réaction n'a pas d'importance à partir du moment où soi même on reste correct et amical
Veux-tu dire par là que, face à la réaction imprévisible des autres, tu t'efforces de rester calme, confiante et amicale, quoiqu'il arrive ?
Cela me fait penser à cette phrase du Mitxo:
<< Il y a une façon de se présenter en face d'un étranger.
Il doit constater que tu lui fais confiance, tu ne t'inquiètes pas de ses habitudes, tu es réceptif, tu ne crains pas d'exposer ta différence; que les échanges de points de vue ne sont pas aussi importants que la complicité substantielle. >>
Est-ce en ce sens que tu dis que la réaction des gens est sans importance?
Pour ma part, la réaction de quelqu'un contient toujours une information.
Si cette info me dérange, c'est que je dois peut-être me remettre en question, même
si je reste gentille et amicale.
Quand tu auras lu l'explication de Mitxo sur les agents périphériques, nous en reparlerons,
n'est- ce pas ?
@u plaisir de te lire,
Aliénor.

oui Aliénor , tu as bien compris

je n'ai pas encore lu Mitxo mais déjà je suis bien d'accord avec la phrase que tu cites

haroun , non ça va pour le poney , pas de problème Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: La liberté relationnelle.   Jeu 23 Fév 2012 - 5:03

<< C'est là, que je compris ce qu'était le pouvoir détourné: un mélange dans lequel les individus n'ont plus peur dans leur rapport aux autres; dans lequel, il sont clairs dans leur jugement et dans lequel ils sont devenus intouchables et insensibles à l'amitié. Il se regarde dans leur propre miroir et rien ne peut les faire changer d'avis, car ils se protègent toujours derrière leur sens de la liberté. >>

Haroun, j'ai moi aussi connu ce genre de personne dont tu parles et que tu décris avec une grande justesse.
Et je comprends parfaitement que tu puisses les traiter de " sorcières " ...
Ce sont effectivement des personnes de pouvoir, en ce sens qu'elles parviennent à toucher la sensibilité de l'autre et à la retourner contre elle.
C'est en effet assez sordide.
En fait, il n'y a pas d'échange et la relation devient subitement stérile, entrainant frustration et incompréhension chez l'un et satisfaction morbide chez l'autre.
D'amitié il n'y a point, c'est le moins que l'on puisse dire!
Pour ma part, je suis encore extrêmement sensible à ce genre de situation, car j'ai un mal fou à imaginer que l'on puisse être aussi tordu...
Et chaque fois que cela m'arrive, rarement au demeurant, j'éprouve une stupéfaction infinie...
J'AIME L'AMITIÉ!
Et tu poursuis:
<< Le détournement relationnel est souvent pratiqué et la résultante est plutôt désagréable; l'incommunication domine l'échange et dans ce genre de cas, j'applique le vieil adage: " Dans un combat de raison, c'est toujours le plus égoïste qui gagne." >>
Mais s'agit-il dans ce cas d'un combat de raisons?...
Si cette personne parvient à accrocher son " anneau de pouvoir " sur nous, oui, car elle ne demande que le combat pour gagner.
Mais si nous parvenons à esquiver subtilement son méchant crochet de pirate, notre goélette virera élégamment de bord, voguant allègrement vers une ile vierge de tout conflit.
J'ai envie de rajouter, que c'est cette fameuse conviction qui nous donne le pouvoir d'agir comme cela.
Mais je rajouterai encore que c'est grâce à ces " sorcières " que nous évoluons...
Merci les sorcières!...
Aliénor.

Revenir en haut Aller en bas
lola2
membre
avatar

Féminin Messages : 393
Date d'inscription : 24/01/2012
Localisation : paris

MessageSujet: Re: la liberté relationnelle   Jeu 23 Fév 2012 - 9:30

j'ai une autre formule un peu similaire ,

dans un débat qui commence à tourner au conflit , je dis que "c'est la personne la plus intelligente qui arrête la première"

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la liberté relationnelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
la liberté relationnelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semi-liberté pour les loups
» De la liberté de religion en Iran
» Pour la liberté d`éducation!
» Chemin de la Liberté: La vertu!
» Ma voix pour la liberté. Ani Choying Drolma.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spirit Accès Intention :: Vie intérieure :: Etre libre-
Sauter vers: