Forum Spirit Accès Intention


Spirit Accès Intention est un forum d'échange de connaissances, de découvertes, d'explications, de points de vue et d'expériences sur le thème de l'Intention Universelle. Un lieu de recherche dédié à la vie spirituelle et à l'identité spirituelle.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» La droiture, c'est ta vrai nature!
par Amadeus Dim 7 Déc 2014 - 10:16

» Présentation jc144
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:46

» le sentiment de familiarité dans les nouvelles rencontres.
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:42

» Réflexion sur une découverte du moment présent...
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:29

» reponse acceuil Silvio-Manuel
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:28

» coucou , c'est polaire
par silvio-manuel Mer 26 Nov 2014 - 17:43

» A la mine...
par Mohs Ven 29 Nov 2013 - 7:34

» Lettre de motivation
par hokmah Dim 24 Nov 2013 - 12:50

» La confiance en soi
par johnvibes Dim 4 Aoû 2013 - 15:09

» L'opposition
par Amadeus Jeu 13 Juin 2013 - 19:00

» L''éducation de nos enfants
par lola2 Dim 9 Juin 2013 - 11:29

» Inconditionnels du Mitxo (pour un développement spirituel durable)
par hokmah Dim 9 Juin 2013 - 1:57

» Les admins en voyage
par Damana Ven 17 Mai 2013 - 13:14

» George de la Jongle
par Ochel Sam 11 Mai 2013 - 5:58

» Le mystère de la personnalité
par Alienor Ven 15 Fév 2013 - 7:12


Partagez | 
 

 Sommes-nous tous bipolaires?

Aller en bas 
AuteurMessage
Damana
Admin
avatar

Féminin Messages : 390
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 44
Localisation : Deuxième étage

MessageSujet: Sommes-nous tous bipolaires?   Sam 13 Oct 2012 - 15:38

"Sommes-nous tous bipolaires?"
... C'est le titre de l'article que je viens de lire sur la bipolarité (qui rebaptise en plus soft l'ancien concept de psychose maniaco-dépressive), considérée comme une véritable maladie par la médecine actuelle. Un mal de notre temps, souvent assimilé à une transmission génétique, qui voit ses souffrants passer d'un état euphorique et débordant d'énergie à une soudaine attitude sombre et déprimée, nourrie de tristesse et de culpabilité. Une personne déclarée bipolaire disait: "J'ai eu parfois l'impression que mon trouble avait été spécialement conçu par la Providence pour illustrer les concepts chrétiens du paradis et de l'enfer".

Doctor Mitxo offre un regard sur les tendances bipolaires actuelles moins arrangeant que les explications déresponsabilisantes proposées par une médecine plus traditionnelle:

L’humilité favorise la créativité substantielle, l’orgueil la stoppe.
Les gens vivent tant bien que mal avec ce déséquilibre mental bipolaire.
Cependant, il y a une catégorie de personnes de plus en plus répandue, qui n’a pas la force de supporter cette tragi-comédie.
Si l’on est bien trempé dans l’humilité, on peut être simple et équilibré.
Si l’on est bien accroché dans l’orgueil, on peut vivre un certain temps de façon équilibrée puisque la société le permet
.

Et nous voilà tous guettés par la bipolarité! Partagés entre nos humbles élans substantiels et notre fiévreux désir de reconnaissance.

Les troubles mentaux bipolaires apparaissent, quand des mêmes personnes cultivent ces deux extrêmes et ne sont crédibles dans aucun d’eux.
Elles aperçoivent la valeur de l’humilité, mais très vite, la méprisent. Elles ont besoin de se sentir orgueilleuses, mais quand elles s’expriment de cette manière, elles ne peuvent pas non plus être prises au sérieux et sont insatisfaites. Qu’elles soient humbles ou orgueilleuses, leur entourage a du mal à les accepter.


On peut dire que cette "timidité" apparaît dès l'enfance. L'enfant se présente au monde avec une candeur spontanée qu'il abandonne progressivement pour "s'armer" et "exister" face aux autres. La valeur de l'humilité manque généralement de force chez l'adulte qui s'est consacré à sa propre valorisation.

Quand on jette un simple regard sur ces personnes, on constate un manque anormal dans le rayonnement substantiel. Il est généralement pour elles extrêmement difficile, voire impossible, de choisir et de rétablir la situation. Elles passent d’une sensibilité dépressive à une ferveur maniaque et entre les deux, une paroi isolante leur fait oublier leur dualité.
Quand elles sont dans un personnage, elles ignorent presque tout de l’autre mais n’aspirent qu’à le retrouver. C’est un phénomène planétaire.

Oui, la bipolarité est un virus bien actuel. Il est le résultat d'un déséquilibre généralisé qui devrait même préoccuper ceux qui ne se sentent pas ou peu concernés.
Les comportements associés à la bipolarité sont la conséquence directe de l'asphyxie substantielle qui caractérise l'actualité.
Même si l'individu a souvent éprouvé des difficultés à entrer en conscience fixe, le vécu et les routines du passé imposaient des plages de calme, permettant à chacun de ralentir l'animation de sa propre conscience... Plus difficile aujourd'hui de s'écarter du champ d'animation social, d'éviter l'intrusion du mot et de l'image dans notre quotidien. Du coup, les difficultés personnelles prennent des tournures dramatiques.

C'est pourtant à la sérénité de guider l'intime solitude et les relations...

_________________
Damana

La parole est un support réfléchissant, qui doit être lancé dans l'espace, pour permettre à la nature substantielle de connaître ses limites. (Mitxo)
Revenir en haut Aller en bas
http://spirit-axe-intention.forums-actifs.net
hokmah
membre
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 71
Localisation : BULGARIE

MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   Lun 15 Oct 2012 - 9:43

Doctor Mitxo... elle est bien bonne celle là ! ou alors c'est le début d'une dérive vers un exercice illégal de la médecine... bien que je ne sois pas pour un respect révérencieux vers un quelconque Ordre médical que ce soit... ou toutes autres formes de corporatisme...

Si ma grand mère en avait, ça serait mon grand père.... si tout le monde appliquait Mitxo nous vivrions dans un monde merveilleux....!

"Doctor Mitxo offre un regard sur les tendances bipolaires actuelles moins arrangeant que les explications déresponsabilisantes proposées par une médecine plus traditionnelle."

Si je comprends bien chacun est responsable et coupable de ses maladies... Que viennent faire responsabilité et déresponsabilisation dans ce discours...? Cela me semble suspect et comme une volonté d'appliquer une culpabilité à exister avec des contingences simplement humaines ; où sont les supers mitxéïns, nom de Mitxo ! Corne de bouc !...
Si vous n'êtes pas mitxéïn, vous n'avez que ce que vous méritez... alors ne venez pas vous plaindre... C'est ce que je perçois, en filigrane, dans ce type de discours, une fois qu'on le généralise. "Le diable se cache, décidément, toujours dans les détails " !

Le concept de santé mentale et son domaine est d'une telle mouvance que je me garderai bien d'en définir, ici et maintenant, les contours... modestie ou humilité de ma part, que je ne retrouve pas dans l'interprétation du discours mitxéïn délivré ici par Damana.
Il me semblerait urgent de relire Foucault et les antipsychiatres en se penchant aussi sur les recherches contemporaines en matière de neurosciences pour avoir un avis moins péremptoire sur les troubles bipolaires que les approches simplement humaines (non mitxéennes, en l'occurence) abordent avec beaucoup plus de modestie et d'expectative. scratch
Revenir en haut Aller en bas
silvio-manuel
membre
avatar

Masculin Messages : 274
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 40
Localisation : Dans le coin

MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   Lun 15 Oct 2012 - 22:51

Allons, allons, hokmah, ne ferais-tu pas là une jolie crise de paranoïa aigüe ?

Les gourous et autres manipulateurs hanteraient ton esprit au point de
les voir à tous les coins de forums ?

Je te recommande dès le matin, une cueillère à soupe de foi de Mitxo ainsi qu'une bonne hygiène de conscience fixe pour retrouver ta bonne humeur ... et ton discernement.

Damana à écrit.


Citation :
Oui, la bipolarité est un virus bien actuel. Il est le résultat d'un déséquilibre généralisé qui devrait même préoccuper ceux qui ne se sentent pas ou peu concernés.
Les comportements associés à la bipolarité sont la conséquence directe de l'asphyxie substantielle qui caractérise l'actualité.
Même si l'individu a souvent éprouvé des difficultés à entrer en conscience fixe, le vécu et les routines du passé imposaient des plages de calme, permettant à chacun de ralentir l'animation de sa propre conscience... Plus difficile aujourd'hui de s'écarter du champ d'animation social, d'éviter l'intrusion du mot et de l'image dans notre quotidien. Du coup, les difficultés personnelles prennent des tournures dramatiques.

C'est pourtant à la sérénité de guider l'intime solitude et les relations...

Je me suis rendu compte avec le temps que les moments difficiles de ma vie avaient été propices pour m'approcher de la conscience fixe.

L'homme d'aujourd'hui est endormi par la routine quotidienne et le confort personnel, et passe ainsi la plus part de sa vie à côté de sa vraie nature.

Bien souvent, c'est à l'apparition des premières difficultés que les questions existentielles viennent sortir la personnalité de son coma substantiel.

La bipolarité serait le fait de ne pas vivre pleinement notre vraie nature substantielle.

L'Intention trouve dans ses moments d'adversité, une occasion pour y installer un espace d'humilité et transmettre ainsi son nanan universel.

Ces moments de fragilités, sont en fait un rappel à l 'ordre...

"Eh oh ! Y'a quelqu'un qui habite la maison ! ? "


Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   Mar 16 Oct 2012 - 17:06

Citation :
Si tout le monde appliquait Mitxo, nous vivrions dans un monde merveilleux....!
Et pourquoi pas!...
Bien sûr, il faudrait que tout le monde s'y mette en même temps et je doute que cela soit possible...
Mais bon, on peut rêver un peu, non?
Citation :
Si je comprends bien chacun est responsable et coupable de ses maladies... Que viennent faire responsabilité et déresponsabilisation dans ce discours...? Cela me semble suspect et comme une volonté d'appliquer une culpabilité à exister avec des contingences simplement humaines. Où sont les supers mitxéïns, nom de Mitxo ! Corne de bouc !...
Personnellement, j'aimerai dire que le Mitxo m'a mise sur la voie de la responsabilité et m'a appris l'inutilité (et même, la nocivité) de la culpabilité.
Je m'en suis donc dégagée, non sans difficultés.
Le sens qu'il a donné à ma vie par le biais de ses explications, a enclenché une longue remise en question (parfois douloureuse).
Avec le recul, je réalise que cela m'a guérie (et je pèse mes mots) d'un conditionnement familial vieux de plusieurs générations.
A mon avis, notre société n'a pas encore compris tout le processus des maladies mentales, tant pis si je passe pour une vaniteuse en disant cela...
Et pardonnez-moi d'enfoncer le clou une nouvelle fois, mais je dirai que l'orgueil y est pour quelque chose.... L'orgueil et le mensonge personnel évoqués dans l'explication de Mitxo.
En ayant une nouvelle vision du monde engendrée par la conscience fixe et le changement réel de mon comportement face aux autres, j'ai acquis une connaissance qui me permet d'être différente et de lâcher prise lorsqu'il le faut.

Oui, je pense qu'avec un peu de cran, chacun pourrait guérir de ces vicissitudes mentales qui pourrissent le quotidien de bien des gens!
C'est une certitude!
En lisant et en relisant le Mitxo, je peux y trouver encore et encore la nourriture substantielle qui m'aide vraiment à être qui " je suis "
Quoi de plus naturel que de vivre sa " vraie nature " dont parle Silvio Manuel...
Cette attitude est et restera libératrice et gagne à être connue et reconnue.
A vos consciences fixes et... Vive la Liberté!!!
Je citerai donc le Mitxo à ce sujet:
Citation :
Pour oser percevoir la présence des agents périphériques : Il faut faire disparaître toute trace d'importance personnelle orgueilleuse, qui exclut toute possibilité de méconnaissance de l'autre. Être exempt de troubles paranoïaques, qui fonctionnent comme de véritables appareils de projections mentales.
Être capable d'avoir du recul sur les interactions sociales. Ne pas se conduire en " punisher " public. Ne pas imaginer ce que les autres pensent, ce qui vous oblige à utiliser votre histoire personnelle.
Avoir fait preuve d'insistance dans la volonté de regarder le monde autrement.
Vivre librement l'amitié universelle.
Bref, il faut faire le jeu de l'intention universelle, pour que la perfection si ténue que représente notre périphérie soit possible.
Aliénor.



Dernière édition par Alienor le Mer 17 Oct 2012 - 7:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathacha
membre
avatar

Féminin Messages : 145
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   Mar 16 Oct 2012 - 18:48

Alienor,

Moi aussi l'Explication de Mitxo a bouleversé ma vie...

C'est en toute innocence que j'ai découvert le Mitxo.

C'est en le lisant que j'ai découvert son contenu, et il m'a immédiatement touché. Des questions sans réponses, une intuition sans formulation ont trouvé leur sens en le parcourant.

C'est pour moi aujourd'hui une référence: la référence d'une vision du monde déconditionnée et prometteuse.
Elle me montre que c'est possible: le monde n'est pas seulement faux, foutu, corrompu, mais il existe bien une possibilité d'un partage universel, d'une intelligence et d'un plaisir universel.

Ces explications sont venues se poser sur ma perception, et m'appartiennent aujourd'hui. Lorsque je parle de " conscience fixe" , j'ai une référence personnelle de ce que c'est. Ce vécu et son explication m' appartiennent.
Il n'est pas négatif de s'approprier les paroles d'un autre lorsqu'elles sont justes et que l'on ne le dirait pas mieux!

Aujourd'hui encore je consomme le Mitxo, à petite dose parfois, à outrance d'autres fois, mais je suis toujours nourrie à la hauteur de ma sincérité personnelle du moment.

Je recommande au frileux, aux furieux, aux tendres et aux curieux de plonger dans l'univers fantastique de cette fameuse explication.
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   Mar 16 Oct 2012 - 21:22

Nathacha, tu dis:
Citation :
C'est pour moi aujourd'hui une référence: la référence d'une vision du monde déconditionnée et prometteuse.
Elle me montre que c'est possible: le monde n'est pas seulement faux, foutu, corrompu, mais il existe bien une possibilité d'un partage universel, d'une intelligence et d'un plaisir universel.
C'est vrai!
C'est justement ce principe de plaisir, qui n'a cessé de me pousser dans ma vie, que j'ai capté au travers du Mitxo.
D'abord l'humour, qui fait si cruellement défaut dans tous les autres ouvrages du genre et qui pourtant, reste fondamental puisqu'il est l'un des principes même de l'existence: L'humour n'est-il pas le sel de la vie?
Et puis ce sens du partage, cet esprit de conquête sur soi, cet élan vers l'Autre à l'heure où la confiance en nos institutions s'évaporent comme glaciers au réchauffement planétaire.
La promesse d'une expérience vécue et renouvelée cent fois, mille fois s'il le faut avec courage et abnégation, << pour atteindre... l'inaccessible étoile! >>
Ben oui, c'est ça l'intelligence du Mitxo!
Et c'est vrai qu'elle nous appartient aussi cette intelligence, complices que nous sommes sous cette cape généreuse et protectrice qu'est l'Intention Universelle.
Et de citer Ochel:
Citation :
Le liquide amniotique dans lequel baigne notre être substantiel en croissance, c'est la reconnaissance. Je reconnais l'intelligence qui mène la vie, et je lui suis reconnaissante de m'avoir associée à son projet.
Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
hokmah
membre
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 71
Localisation : BULGARIE

MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   Mer 17 Oct 2012 - 23:12

Au final il faut et il suffit d'assumer nos ressentis du "monde" pour en changer la perception et non plus en rechercher les causes chez autrui... Le monde n'est ni "bon", ni "mauvais"... sa toxicité prend sa source, pour bonne partie, en nous mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   Jeu 18 Oct 2012 - 10:50

C'est vrai!
Nous sommes une pure merveille technologique.
Notre faculté d'adaptation et de mensonge personnel est très élaborée, mais c'est là qu'est tout l'enjeu: s'adapter sans se mentir à soi-même. Nous ne sommes pas seulement des humains-animaux-machines.
En tant qu'êtres humains, il nous revient de le découvrir et d'en faire quelque chose.
Aliénor.


Dernière édition par Alienor le Mar 23 Oct 2012 - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathacha
membre
avatar

Féminin Messages : 145
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   Jeu 18 Oct 2012 - 13:03

A la question : sommes nous tous bipolaires? Je répondrais Oui...

En effet l'être humain est complexe et de par nature tiraillé entre son origine animale, son environnement social et son intuition d'élévation spirituelle.

Ces éléments poussent l'homme à la réflexion. Trouver une réponse implique une sincère volonté de se sortir du trouble ambiant.

Cette volonté nous met sur le chemin, mais l'harmonisation est progressive, parfois longue et difficile.
Revenir en haut Aller en bas
lola2
membre
avatar

Féminin Messages : 393
Date d'inscription : 24/01/2012
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   Mar 23 Oct 2012 - 16:02

hokmah a écrit:
Au final il faut et il suffit d'assumer nos ressentis du "monde" pour en changer la perception et non plus en rechercher les causes chez autrui... Le monde n'est ni "bon", ni "mauvais"... sa toxicité prend sa source, pour bonne partie, en nous mêmes.


je ne suis pas d'accord , les faits sont là , le monde sans l'homme n'est pas toxique , ce sont la majorité des hommes qui l'ont rendu ainsi ,de plus en plus, et nous arrivons à une limite critique

à chacun de ne pas participer à cette lente destruction et au contraire d'envisager des solutions de réparation
Revenir en haut Aller en bas
hokmah
membre
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 71
Localisation : BULGARIE

MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   Mer 24 Oct 2012 - 7:59

lola2 a écrit:
hokmah a écrit:
Au final il faut et il suffit d'assumer nos ressentis du "monde" pour en changer la perception et non plus en rechercher les causes chez autrui... Le monde n'est ni "bon", ni "mauvais"... sa toxicité prend sa source, pour bonne partie, en nous mêmes.


je ne suis pas d'accord , les faits sont là , le monde sans l'homme n'est pas toxique , ce sont la majorité des hommes qui l'ont rendu ainsi ,de plus en plus, et nous arrivons à une limite critique

à chacun de ne pas participer à cette lente destruction et au contraire d'envisager des solutions de réparation
Tu n'es pas d'accord mais tu confirmes que le problème est du fait de l'homme... or jusqu'à preuve du contraire je pense encore appartenir à cette espèce...l'homme a des capacités de nuisances plus contre lui-meme... et la planète se remettrait vite de son extinction... nous ne lui sommes pas essentiel.... mais un simple bonus/malus, c'est selon... A l'humanité de prendre conscience qu'elle est mortelle, I.U. ou non... bipolaire ou autre... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
lola2
membre
avatar

Féminin Messages : 393
Date d'inscription : 24/01/2012
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   Mer 24 Oct 2012 - 10:20

hokmah a écrit:
lola2 a écrit:
hokmah a écrit:
Au final il faut et il suffit d'assumer nos ressentis du "monde" pour en changer la perception et non plus en rechercher les causes chez autrui... Le monde n'est ni "bon", ni "mauvais"... sa toxicité prend sa source, pour bonne partie, en nous mêmes.


je ne suis pas d'accord , les faits sont là , le monde sans l'homme n'est pas toxique , ce sont la majorité des hommes qui l'ont rendu ainsi ,de plus en plus, et nous arrivons à une limite critique

à chacun de ne pas participer à cette lente destruction et au contraire d'envisager des solutions de réparation
Tu n'es pas d'accord mais tu confirmes que le problème est du fait de l'homme... or jusqu'à preuve du contraire je pense encore appartenir à cette espèce...l'homme a des capacités de nuisances plus contre lui-meme... et la planète se remettrait vite de son extinction... nous ne lui sommes pas essentiel.... mais un simple bonus/malus, c'est selon... A l'humanité de prendre conscience qu'elle est mortelle, I.U. ou non... bipolaire ou autre... What a Face


en fait on disait la même chose en pas pareil , souhaitons que le bonus l'emporte !
flower
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sommes-nous tous bipolaires?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sommes-nous tous bipolaires?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DSM5 : Sommes nous tous fous ? puis le xanax pilule miracle qui mène en enfer : à vos témoignages
» L'univers est-il habité ou sommes-nous seul
» sommes nous seuls dans l'univers.
» Sommes-nous un bon exemple pour représenter l'islam?
» Sommes-nous les animaux domestiques d'un dieu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spirit Accès Intention :: Vie Sociale :: Le monde d'aujourd'hui-
Sauter vers: