Forum Spirit Accès Intention


Spirit Accès Intention est un forum d'échange de connaissances, de découvertes, d'explications, de points de vue et d'expériences sur le thème de l'Intention Universelle. Un lieu de recherche dédié à la vie spirituelle et à l'identité spirituelle.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» La droiture, c'est ta vrai nature!
par Amadeus Dim 7 Déc 2014 - 10:16

» Présentation jc144
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:46

» le sentiment de familiarité dans les nouvelles rencontres.
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:42

» Réflexion sur une découverte du moment présent...
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:29

» reponse acceuil Silvio-Manuel
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:28

» coucou , c'est polaire
par silvio-manuel Mer 26 Nov 2014 - 17:43

» A la mine...
par Mohs Ven 29 Nov 2013 - 7:34

» Lettre de motivation
par hokmah Dim 24 Nov 2013 - 12:50

» La confiance en soi
par johnvibes Dim 4 Aoû 2013 - 15:09

» L'opposition
par Amadeus Jeu 13 Juin 2013 - 19:00

» L''éducation de nos enfants
par lola2 Dim 9 Juin 2013 - 11:29

» Inconditionnels du Mitxo (pour un développement spirituel durable)
par hokmah Dim 9 Juin 2013 - 1:57

» Les admins en voyage
par Damana Ven 17 Mai 2013 - 13:14

» George de la Jongle
par Ochel Sam 11 Mai 2013 - 5:58

» Le mystère de la personnalité
par Alienor Ven 15 Fév 2013 - 7:12


Partagez | 
 

 Le jugement

Aller en bas 
AuteurMessage
Damana
Admin
avatar

Féminin Messages : 390
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 44
Localisation : Deuxième étage

MessageSujet: Le jugement   Mer 3 Oct 2012 - 16:22

Le jugement est une tendance spontanée et naturelle, qui pourtant détériore souvent les relations et amoindrit notre espace de liberté intime. On ne peut se passer de contempler et d'aimer ce(ceux) qui nous entoure. De même, on ne peut se passer d'évaluer notre environnement.

Le chercheur se trouve parfois désoeuvré face à sa propre complexité. Sa sincérité le pousse à modifier certains de ses comportements, mais il ne sait pas toujours par où commencer. Le jugement résulte de l'observation des autres, d'une multitude de constats faits à voix haute, à voix basse ou en silence. Une habitude qui finit par façonner son propre paysage mental.

Ce que l'on se raconte en jugeant l'autre n'est jamais anodin.

Et si notre jugement devenait un terrain d'évaluation personnelle?
En portant une attention nouvelle sur cette animation mentale, il nous est possible de sonder notre propre façon d'aimer.
D'observer nos limites.
D'évaluer notre manque de miséricorde.
De déceler les "critiques-bouclier" : celles qui protègent nos comportements douteux et nos plus beaux mensonges.

_________________
Damana

La parole est un support réfléchissant, qui doit être lancé dans l'espace, pour permettre à la nature substantielle de connaître ses limites. (Mitxo)
Revenir en haut Aller en bas
http://spirit-axe-intention.forums-actifs.net
hokmah
membre
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 71
Localisation : BULGARIE

MessageSujet: Re: Le jugement   Mer 3 Oct 2012 - 23:17

Juger...??? est un processus assez ambigüe Ne croyons nous et ne sommes nous juge jugeant être jugé... alors que l'autre ne mesure en lui-même que l'impact que nous lui faisons et mets à jour ses/nos différences sans intention particulière ?
Revenir en haut Aller en bas
silvio-manuel
membre
avatar

Masculin Messages : 274
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 40
Localisation : Dans le coin

MessageSujet: Re: Le jugement   Jeu 4 Oct 2012 - 14:44

L'ambiguïté réside lorsque l'on ne veut pas admettre certaines évidences.

L'évidence par exemple de l'existence de "critiques-bouclier" ou de projections mentales qui protègent nos comportements douteux et nos plus beaux mensonges...

Ton texte me parle bien Damana mais, qu'en est-il de notre jugement lorsque notre "j'aime" est aligné avec l'Intention Universelle ?

Ne juge-t-on plus ? Ou existe-t-il une nouvelle façon d'apréhender son rapport à l'autre...
Peux-tu nous en dire plus ?

Revenir en haut Aller en bas
hokmah
membre
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 71
Localisation : BULGARIE

MessageSujet: Re: Le jugement   Ven 5 Oct 2012 - 0:31

"L'ambiguïté réside lorsque l'on ne veut pas admettre certaines évidences."©️silvio-manuel

Si, physiquement; tu m'élimines, silvio, tu auras, sans ambigüité, anéanti tout autant mes capacités de nuisances que de bienfaisances. C'est pour moi une évidence bien posée et reçue 5/5 par tout humain conscient de ses contingences.

Par contre, en matière de croyances, je pourrai, selon les "évidences" de celles-ci , leurs "discours" et de part leur "adeptes" venir encore hanter leurs nuits... mais pour moi, ça n'est pas évident...

Par contre, qu'a la suite de ton acte tes "évidences" fassent de toi un "héros", et/ou de moi un "martyr" pour les siècles des siècles et en toute éternité, là commencent les ambigüités car nous sommes dans les mouvances (psychologiques, culturelles, religieuses morales etc... etc...) mystérieuses de la "nature" humaine qui, pour se culpabiliser et/ou se déculpabiliser, s'appuiera sur ses "évidences-béquilles". Toute une "psychologie interprétative de la motivation" peut, en toute ambigüité, se développer et c'est sur ce terrain que peut prendre racine le concept de jugements qui peuvent passer pour des évidences... confused

"Il n'y a qu'un seul pouvoir, le pouvoir tuer", une des rares évidences que je prends sérieusement en considération, le reste n'étant que baratin et discours, aussi alambiqués soient-ils ; une litanie de vœux pieux , mais nullement des évidences hormis les risques comportementaux qu'ils peuvent avaliser.

Pour moi beaucoup "d'évidences" ne sont que "vérités du moment" et n'ont rien d'absolu et/ou d'éternel et se doivent d'être toujours datées et circonstanciées et non pas relever d'hypothétiques arrières mondes métaphysiques pour devenir intelligibles à moins d'avoir la foi, ce qui est évident ici et maintenant, sans pour autant être une certitude définitive.

Je ne sais pas ce que tu en penses ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Ochel
Admin
avatar

Féminin Messages : 240
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Le jugement   Ven 5 Oct 2012 - 5:28

Hokmah, tu t'évertues sans cesse à démontrer les dangers de la foi, les risques selon toi inhérents au sentiment religieux. Je me demande comment tu es arrivé à cette conclusion définitive : il est moins risqué de ne pas croire.
Tu es peut-être en contact direct avec les conflits religieux qui secouent notre petite planète ? Tu dis que le seul pouvoir est celui de tuer... Vivrais-tu dans un quartier bulgare d'extrêmistes de tous poils, pour que ta vision des choses soit aussi ... Extrême ?

_________________
Ochel
Revenir en haut Aller en bas
Damana
Admin
avatar

Féminin Messages : 390
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 44
Localisation : Deuxième étage

MessageSujet: Re: Le jugement   Ven 5 Oct 2012 - 8:51

A chaque rencontre, notre représentation du monde est miroitée au travers du jugement.
Le secret réside au coeur de l'échange.
Si nous nous présentons à l'autre avec un mental ordonné et dégagé, le "j'aime" (évoqué par Silvio-Manuel) devient l'unique filtre de l'échange.
Notre appréciation de l'autre est alors traduite par le langage de l'amitié universelle.
Nous pouvons ainsi observer l'expression de l'autre, son sens du vrai aussi bien que ses difficultés, sans que ce jugement spontané n'altère notre amicalité.

Pour se présenter à l'autre avec un mental dégagé, il n'y a pas d'autre option que la conscience fixe, le fameux "nettoyage quotidien" préconisé par Mitxo.
Se mettre en conscience fixe, c'est se mettre en observation sans sujet. Quand la volonté met la conscience en observation sans sujet, un sentiment de pureté vient immédiatement à l'esprit. (Mitxo)

La sérénité ne s'installe-t-elle pas chez ceux qui sont capables de porter un jugement dégagé de toute histoire personnelle?
On comprend alors que la route est longue et que nombreux sont ceux qui s'y essoufflent!

Pour les chercheurs de "raccourci vers cul-de sac", il y a toujours une voie parallèle, celle du "non-jugement", présentée sous une notion attendrissante et bien citoyenne: la tolérance.
Attention cependant! Au bout de l'impasse: le mensonge.

_________________
Damana

La parole est un support réfléchissant, qui doit être lancé dans l'espace, pour permettre à la nature substantielle de connaître ses limites. (Mitxo)
Revenir en haut Aller en bas
http://spirit-axe-intention.forums-actifs.net
Outkast
membre
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Le jugement   Ven 5 Oct 2012 - 16:30

Le jugement est une fonction de tout cerveau. Alélouia!
Exemple: quelqu'un se présente à moi et voilà qu'à la vitesse de la lumière mon cerveau a déjà produit une évaluation complexe qui définira les termes discrets de la relation. Les données de la situation seront recalculées et recalculées puisque la vie est en mouvement constant. Bref! C'est un peu comme deux animaux qui se reniflent le derrière pour savoir à qui ils ont à faire.

Maintenant ce qui en découle au niveau conscient (jugement de valeur intellectuel) est rarement accordé avec les messages profonds du corps et son alignement avec le monde. D'où la nécessité d'un mental ordonné sans doute.

Revenir en haut Aller en bas
Damana
Admin
avatar

Féminin Messages : 390
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 44
Localisation : Deuxième étage

MessageSujet: Re: Le jugement   Ven 5 Oct 2012 - 20:56

Outkast:
Citation :
ce qui en découle (de la relation) au niveau conscient (jugement de valeur intellectuel) est rarement accordé avec les messages profonds du corps et son alignement avec le monde. D'où la nécessité d'un mental ordonné sans doute.
Je comprends ce qui est dit là.

Il n'est pas rare que l'individu aborde l'autre et le monde de manière dissociée.
D'un côté cette fine intuition que l'on ressent et qui s'emplifie lors de l'échange, et de l'autre l'explication que l'on transporte, souvent chargée de notre histoire personnelle.
Je pense que l'intuition est l'expression d'une conscience profonde: celle d'être issu de l'intention universelle. De faire partie intégrante de son plan.
C'est pour cela qu'elle évoque ce sentiment "d'alignement". C'est pour cela que l'environnement naturel nous rappelle ce que nous sommes vraiment.
Mais le seul moyen pour que notre intuition vibre de cette certitude universelle et devienne un partage, c'est de lui accorder notre formulation et nos actions.

L'être substantiel EST cette nature intérieure grandissante, qui se nourrit d'une intuition pure, originelle et naturelle et qui cherche également à s'exprimer au travers de paroles et d'actes.
Alors oui, le mental doit être ordonné. Souple. Capable de retranscrire les nuances en perpetuel mouvement de l'esprit de vérité.

_________________
Damana

La parole est un support réfléchissant, qui doit être lancé dans l'espace, pour permettre à la nature substantielle de connaître ses limites. (Mitxo)
Revenir en haut Aller en bas
http://spirit-axe-intention.forums-actifs.net
Outkast
membre
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Le jugement   Ven 5 Oct 2012 - 22:51

Citation :
Il n'est pas rare que l'individu aborde l'autre et le monde de manière dissociée.

Je pense que perception et jugement sont lié dans la mesure ou notre bon vieux calculateur sous le chapeau interviens dans le processus. Juger est bien un travail de la raison utile au discernement. Par contre, faire des reproches, accuser, blâmer, sermonner... ça n'a rien à voir. Du travail supplémentaire probablement! A vocation anesthésiante.

Et cela nous occupe à plein-temps.
Faire la brasse dans une mer sans substance.


Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Re: Le jugement   Sam 6 Oct 2012 - 12:53

Citation :
L'être substantiel EST cette nature intérieure grandissante, qui se nourrit d'une intuition pure, originelle et naturelle et qui cherche également à s'exprimer au travers de paroles et d'actes.
Alors oui, le mental doit être ordonné. Souple. Capable de retranscrire les nuances en perpétuel mouvement de l'esprit de vérité.
Oui, mais que faire lorsque le mental reste assujetti à un conditionnement non reconnu?
Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
hokmah
membre
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 71
Localisation : BULGARIE

MessageSujet: Re: Le jugement   Sam 6 Oct 2012 - 16:46

Ochel a écrit:
Hokmah, tu t'évertues sans cesse à démontrer les dangers de la foi, les risques selon toi inhérents au sentiment religieux. Je me demande comment tu es arrivé à cette conclusion définitive : il est moins risqué de ne pas croire.
Tu es peut-être en contact direct avec les conflits religieux qui secouent notre petite planète ? Tu dis que le seul pouvoir est celui de tuer... Vivrais-tu dans un quartier bulgare d'extrêmistes de tous poils, pour que ta vision des choses soit aussi ... Extrême ?

Confronté directement à des armes blanches et à feu... j'ai connu cela, en douce France, aussi, avant de "pêter" un câble et tirer dans le tas j'ai préféré quitter ces espaces de non-droit où des véhicules brulent chaque semaine... ici en Bulgarie nous n'avons pas ce genre de problèmes de petites délinquance violente, et en cas de dérapages les flics n'ont pas la tendresse de ceux de France... et sont loin de se faire narguer par les petites "frappes" -héritage post-soviétique sans doute- quant au règlement de compte avec la mafia... c'est de l'auto-nettoyage qui ne touche pas le petit peuple... alors je préfère les quartiers bulgares.... Wink

La foi on l'a ou pas... on en débat tant qu'on ne l'a pas. Tant que l'on distingue l'hypothèse de "l'égo" et de toutes autres instances psychologiques sensées se confronter ou se dissoudre c'est qu'on en est à l'état de puzzle qui projettes de dieux et autres intentions universelles pour mieux ne pas s'assumer... Assumer son "je-mouvant", même si c'est une imposture, me semble une évidence afin d'éviter les débats académiques stériles qui se déclinent à foison selon les écoles philosophiques, religieuses etc... etc.... A chacun son mystère selon sa mystique dans le respect de l'altérité de l'autre. Cela rend peut être "solitaire", mais pourquoi s'en "angoisser", ça ne change rien à la chose... et parler des bienfaits des dieux ou "intentions" n'obéit qu'à un "principe de plaisir" un peut court.... ou de simples béquilles psychologiques... N'oublions pas d'y penser...

Quant à ne pas croire, ça m'évite de m'exciter au nom d'une quelconque foi-folie et d'aller étriper l'autre... ça n'est déjà pas si mal...? La TV est l'Histoire nous offre en permanence ce genre de spectacle des dérives de la foi en une religion ou idéologie, donc j'entretiens doutes et vigilance...
Revenir en haut Aller en bas
Damana
Admin
avatar

Féminin Messages : 390
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 44
Localisation : Deuxième étage

MessageSujet: Re: Le jugement   Sam 6 Oct 2012 - 17:17

Aliénor se demande:
Citation :
... que faire lorsque le mental reste assujetti à un conditionnement non reconnu?
Il semblerait que l'intelligence universelle ne compte pas uniquement sur les capacités et la détermination de ses enfants humains pour infiltrer et "faire son chemin" au creux de leur nature substantielle. Si une personne manque de clarté pour cerner l'emprise de son propre conditionnement, ce dernier sera modifié indirectement. Le changement personnel passe parfois par des chemins bien détournés! La progression de l'humanité fréquente de nombreux chemins détournés, parce que notre conscience du pouvoir substantiel est encore trop peu ignorée.
Pourtant, notre ignorance n'est pas jugée.
Quant au mental assujetti, il ne peut empêcher un coeur de se mettre à l'ouvrage...

_________________
Damana

La parole est un support réfléchissant, qui doit être lancé dans l'espace, pour permettre à la nature substantielle de connaître ses limites. (Mitxo)
Revenir en haut Aller en bas
http://spirit-axe-intention.forums-actifs.net
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Re: Le jugement   Sam 6 Oct 2012 - 21:01

Hokmah écrit:
Citation :
Quant à ne pas croire, ça m'évite de m'exciter au nom d'une quelconque foi-folie et d'aller étriper l'autre... ça n'est déjà pas si mal...?
Qui interprète ainsi l'explication de Mitxo n'en a vraiment pas saisi le sens.
Car il ne s'agit pas dans l'esprit intentionnel, de partir en guerre contre les autres, mais bien d'apprendre à se connaître soi-même afin de se " personnaliser " et de réaliser notre nature profonde. Quel mal y a t-il à cela?...
Où se trouve l'appel au meurtre?...
Où se trouve l'intérêt de celui qui fait l'Intention, dans le fait d'aller au-devant d'autrui pour l'anéantir?...
Et en plus, il ne s'agit vraiment pas de croyance, mais d'une réalité voulue et merveilleusement bien orchestrée.
Certaines personnes ici,semble-t-il, sont là pour en témoigner...
Cela peut effectivement en gêner plus d'un, mais:
Citation :
Il semblerait que l'intelligence universelle ne compte pas uniquement sur les capacités et la détermination de ses enfants humains pour infiltrer et "faire son chemin" au creux de leur nature substantielle.
@Damana.
Citation :
La TV et l'Histoire nous offrent en permanence ce genre de spectacle des dérives de la foi en une religion ou idéologie, donc j'entretiens doutes et vigilance...
@Hokmah.
La vigilance face aux gesticulations loufoques de notre planète, reste stérile si elle ne s'applique pas à soi-même.

Quant aux doutes, il ne font qu'aggraver la situation en nous rendant tels des pantins-fantômes incapables d'acquérir un esprit qui puisse nous élever au-dessus de la mêlée!
Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Re: Le jugement   Sam 6 Oct 2012 - 21:58

Citation :
Je n’obéis à aucune intention, à aucun système, à aucune tendance; je n’ai ni programme, ni style, ni prétention. J’aime l’incertitude, l’infini et l’insécurité permanente@ (Gerhard Richter).
Mon cher Gerhard,
Affirmer cela est déjà un style et une prétention...
Pour ma part, m'engager à faire l'I.U. me met certes à l'abri de l'incertitude, mais m'ouvre un accès délectable à l'Infini.
En obéissant à l'I.U. (qui n'est pas un système et encore moins une tendance), par la grâce qui m'est accordée je suis en sécurité permanente. Ce qui ne m'empêche pas de me retrouver parfois sans aucun repère et de me retrouver nue face à moi-même et à mon devoir de changement et d'adaptation...
Si tu expérimentais un tant soit peu l'obéissance selon l'I.U., tu apprécierais j'en suis sûre, ces états où l'on se sent comme suspendus au-dessus du vide où faire confiance reste la seule solution!...
Et à coté de cela, aimer l'incertitude et l'insécurité permanente te paraîtrait aussi fade qu'une piperade sans piments d'Espelette!..
Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
hokmah
membre
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 71
Localisation : BULGARIE

MessageSujet: Re: Le jugement   Mar 9 Oct 2012 - 21:53

Citation:
La TV et l'Histoire nous offrent en permanence ce genre de spectacle des dérives de la foi en une religion ou idéologie, donc j'entretiens doutes et vigilance...
@Hokmah.
La vigilance face aux gesticulations loufoques de notre planète, reste stérile si elle ne s'applique pas à soi-même.

Quant aux doutes, il ne font qu'aggraver la situation en nous rendant tels des pantins-fantômes incapables d'acquérir un esprit qui puisse nous élever au-dessus de la mêlée!
Aliénor.

Si tu savais lire, Aliénor, tu verrais que ma réponse était cadrée sur la réaction d’Ochel, mais tu est tellement pressée.... tu as tellement de certitudes qu’elles t’aveuglent et te tranforme en pantin-à-réponses-automatiques qui ressemblent étrangement «à des gesticulations loufoques». Comme quoi les certitudes stérilisent plus sûrement que les doutes....aiguillons de vigilance. C’est grave docteur ?...

Quant à se soumettre aux affirmations de l’I.U, c’est aussi un style et une prétention....
Revenir en haut Aller en bas
L'administration
Admin
avatar

Féminin Messages : 49
Date d'inscription : 21/09/2011

MessageSujet: Re: Le jugement   Mer 10 Oct 2012 - 6:30

Hokmah, tu es prié de citer convenablement. Si tu ne sais pas le faire, réfères-toi à la FAQ, c'est la première question.
Merci...

_________________
O&D
Revenir en haut Aller en bas
Nathacha
membre
avatar

Féminin Messages : 145
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Le jugement   Jeu 11 Oct 2012 - 12:56

Damana, je suis bien ta reflexion sur l'amitié universelle et le jugement...

Evaluer, juger les autres ainsi que nos échanges est inévitable. Que ce soit conscient ou inconscient, assumé ou pas...



Je me suis rendue compte personnellement du contraste qui pouvait y avoir en moi lorsque mon jugement est guidé par l'amitié universelle ou pas! L'un éveille mon intérêt pour l'autre et le second marque le début d'une lutte intérieure et d'une justification coriace!


On est parfois jugé de manière injuste, grossière, mais juger à notre tour la maladresse, le manque de finesse ou d'amitié de l'autre revient au même: une implication personnelle qui n' entend pas l'esprit de vérité vivant et aimant!

La subtilité du jugement c'est qu'il doit être un outil, une conscience qui accompagne notre bienveillance, renforce note lucidité et nous pousse à une action appropriée.

Notre jugement se "lit" dans notre qualité du mouvement, tout comme dans notre humour, ou notre attitude en général. il peut être une entrave à notre liberté personnelle ou bien au contraire un support pour manier la relation intelligemment, avec détachement et plaisir.

Deux jugements divergents peuvent être justes, mais seul l'esprit de vérité pourra dire quelle orientation donner, quelle action mener.

Il est important d'avoir une formulation claire, un jugement précis pour pouvoir s'en détacher ensuite, lorsqu'une nouvelle situation se présente. Une connaissance de l'autre se dépose ainsi en nous, et nous pouvons nous présenter sans aprioris.

Le jugement mis au service de l'autre n'est jamais blessant.

Un jugement amical s'accompagne de miséricorde! Si quelque chose nous agace, si l'on est impatient ou dur c'est que BINGO! On vient de découvrir un endroit à nettoyer, dépoussiérer, on a donc du pain sur la planche!

Et comme l'a exprimé Damana :

Citation :
Ce que l'on se raconte en jugeant l'autre n'est jamais anodin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jugement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jugement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exercice sur le jugement (Geneen Roth)
» Une vision du jugement dernier
» Jugement d'un délit de jeunesse chez un majeur SVP !!
» Le Jugement Dernier selon le catéchisme de l'église catholique
» Jugement sur le fait de manger et de boire aux toilettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spirit Accès Intention :: Vie Sociale :: Le rapport à l'autre-
Sauter vers: