Forum Spirit Accès Intention


Spirit Accès Intention est un forum d'échange de connaissances, de découvertes, d'explications, de points de vue et d'expériences sur le thème de l'Intention Universelle. Un lieu de recherche dédié à la vie spirituelle et à l'identité spirituelle.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» La droiture, c'est ta vrai nature!
par Amadeus Dim 7 Déc 2014 - 10:16

» Présentation jc144
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:46

» le sentiment de familiarité dans les nouvelles rencontres.
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:42

» Réflexion sur une découverte du moment présent...
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:29

» reponse acceuil Silvio-Manuel
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:28

» coucou , c'est polaire
par silvio-manuel Mer 26 Nov 2014 - 17:43

» A la mine...
par Mohs Ven 29 Nov 2013 - 7:34

» Lettre de motivation
par hokmah Dim 24 Nov 2013 - 12:50

» La confiance en soi
par johnvibes Dim 4 Aoû 2013 - 15:09

» L'opposition
par Amadeus Jeu 13 Juin 2013 - 19:00

» L''éducation de nos enfants
par lola2 Dim 9 Juin 2013 - 11:29

» Inconditionnels du Mitxo (pour un développement spirituel durable)
par hokmah Dim 9 Juin 2013 - 1:57

» Les admins en voyage
par Damana Ven 17 Mai 2013 - 13:14

» George de la Jongle
par Ochel Sam 11 Mai 2013 - 5:58

» Le mystère de la personnalité
par Alienor Ven 15 Fév 2013 - 7:12


Partagez | 
 

 Les chroniques du bon spirituel

Aller en bas 
AuteurMessage
silvio-manuel
membre
avatar

Masculin Messages : 274
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 40
Localisation : Dans le coin

MessageSujet: Les chroniques du bon spirituel   Lun 7 Mai 2012 - 22:09

Cet animal bizarre que l’on nomme spirituel

Chers spiritonautes, cela fait un moment déjà que je pense à débuter cette chronique.
Voyez-vous, je suis un mordu de la recherche, un passionné de l’humain, un conquis de l’Intention Universelle et bien sûr, comme vous le savez déjà… un ardent pitt bull de la vérité.

Naturellement, j’ai commencé à observer ces dernières années les mouvances, mais aussi les mœurs spirituels de mes contemporains.
Et je dois vous avouer une chose… la vie du spirituel est très rude et quelque peu farfelue !

Le spirituel est un animal bizarre qui va parfois surprendre par la complexité et la rigidité de son approche de la Conscience Une .

Prenons tout d’abord ses coutumes alimentaires: j’espère que vous êtes bien conscients que si par malheur vous mangez un steak-frites, vous amoindrissez considérablement vos chances d’entrer en profonde méditation! Pire, de vous connecter avec l’indicible !!!
Vous êtes foutu, fichu … pour le reste de la semaine !
Il ne vous reste plus qu’à vous purger avec de l’avoine et du millet pendant quelques milliers d’années !... A moins que vous ne préfériez le goût parfumé du prana…

Comprenez bien que toute nourriture superflue empêche votre conscience d'entrer dans les sphères supérieure de la vacuité!
Donc si vous avez bien capich ce que je viens de vous dévoiler… L’accès à la conscience libre ne sera pas le programme de tous ceux qui ont un travail dans cette société…
Car comment expliquer à notre pauvre maçon ou à notre boulanger qu’il doit se nourrir de prana s’il veut entretenir l’espoir d'embrasser un jour la sérénité ?

... Et puis ceux qui ont un conjoint et des enfants… y avez-vous pensé ?
A moins de les mettre au régime végétalien eux aussi, vous allez devoir préparer plusieurs repas pour pallier au problème de cette fichue alimentation…

...Et puis , il y a les mangeurs de poissons du vendredi qui grâce à cette technique sont très polis le reste de la semaine, il y a même ceux qui interdisent certaines viandes et d'autres qui parle aux aliments avant de les manger...
Et oui, cela facilite la sagesse...paraît-il !


Quant au petit resto entre amis, une gaufre à la plage ou une soirée pizza… CELA SE PASSE DE COMMENTAIRE . NON NON ET RE NON! Ce n'est pas pour nous, les spirituels !

Mais alors, le spirituel est un animal seul ? Sans travail ? Vieux ? Et sans envie ?
Quel genre de spirituel êtes-vous donc mes amis ?

A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
xabi
membre
avatar

Masculin Messages : 401
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 39
Localisation : Bayonne

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Mer 9 Mai 2012 - 5:16

Comme tu l'as remarqué, Silvio, il est de bon ton, dans le "monde spirituel" de se nourrir de peu.
La maigreur donne un air ascètique, témoin d'un esprit tourné vers les sphères supérieures...

C'était déjà le cas au temps de St François d'Assise, qui pour "acter" sa foi, fit voeu de pauvreté et chasteté.

Le curé d'Ars dans les années 1815 ne se nourrissait que de deux patates par jour, et encore il se trouvait gourmand...

Jésus sur sa croix ne fut jamais représenté gros.

Plus récement Ghandi fut le champion toute catégorie du jeûne.

Actuellement les yogis de l'école Ashtanga à Mysore
sont eux aussi filiformes.

Cet hiver je lisais un témoignage de Tarek Oubrou, (Iman des prisons de France) expliquant que les musulmans appréciaient leur imans pauvres et pas trop gras.

Plus près de nous, il suffit d'aller faire un tour à la biocoop, il existe une population spirituelle faite d'originaux capricieux, de gourmets maniaques et de purs esprits.

Il n'y a donc que le Bouddha qui est obèse dans l'imagerie spirituelle de cette planète. Mais ses adeptes sont des galettes, il n'y a qu'à voir les bras de sa Sainteté le Daïla-Lama.

Je pense que ce côté "maigrichon" de la population spirituelle est aussi une tentative (échouée) de s'extraire d'un monde de surconsommation.

Ne l'oublions pas, aujourd'hui, c'est l'orgie qui est la règle.


P.S : Silvio, tu le sais, j'adore l'avoine.
Revenir en haut Aller en bas
lola2
membre
avatar

Féminin Messages : 393
Date d'inscription : 24/01/2012
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Mer 9 Mai 2012 - 7:40

bien vu silvio et xabi !

ceci dit , en vieillissant je recommande de réduire sa consommation de viande surtout dans nos pays "civilisés " où la viande n'est pas très naturelle , car sinon les toxines vont s'accumuler et bonjour l'arthrose !

bonne journée à tous
Revenir en haut Aller en bas
Nathacha
membre
avatar

Féminin Messages : 145
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Mer 9 Mai 2012 - 19:49

Salut à tous,

Silvio, j'avoue que l'observation du monde animal m' a toujours fascinée , et je dois dire que l' espèce que tu décris a souvent évolué sous mon nez...

L'alimentation est de toute évidence  l'activité la plus  basique, suivie de près par l 'accouplement... Mais je pense que ces animaux-là méritent d être observés plus largement car c' est en réalité la complexité qui les caractérise.

Les '' spirituels'' sont souvent des personnalités solitaires mais éprouvent le besoin de vivre en groupe, ils ont des valeurs "Hautes", mais n' arrivent jamais à les atteindre. Ils prônent la tolérance mais ne cessent de sélectionner  et de rejeter.

Leur mode de vie? Attention physique, rigueur alimentaire, pratiques en tout genre (parler aux arbres, boire son urine...etc...etc...) tout est permis pourvu que ce soit reconnu par le monde spirituel !

Ce que j' en pense: je pense que ce mode de vie est sans issue car il enferme plutôt qu' il ne libère, il obstrue l 'imaginaire au lieu de  le dégager, il ne favorise pas l amitié universelle car il émet un jugement de valeur.

Se dire spirituel est un leurre, car nous sommes tous des êtres porteurs de l'esprit universel. Transporter cette certitude nous permet de nous adresser à n'importe qui  tout en gardant notre intégrité. Nul besoin donc de se dire spirituel pour l ' être.
Revenir en haut Aller en bas
xabi
membre
avatar

Masculin Messages : 401
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 39
Localisation : Bayonne

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Mer 9 Mai 2012 - 20:31

Oui Nathacha!

Poursuivons notre étude du spécimen, "le bon spirituel".

Le bon spirituel à le plus grand mal à s'accoupler, comprennez "se mettre en couple". Cela tient au fait qu'il soit à la fois "bon" et "spirituel".

Ces deux caractéristiques font de lui un être individualiste dont le sentiment de solitude se mêle à une intime conviction de supériorité, ben oui! Parcequ'il est "bon".

En conformité avec la théorie du qui se ressemble s'assemble le "bon" n'étant pas mauvais, fuiera toute compagnie médiocre ou en dessous du niveau requis.
Le niveau requis étant défini selon ses propres critères, le "bon spirituel" aura grand mal à trouver chaussure à son pied. En regardant le problème d'un autre point de vue on peut considérer que plus "il" ou "elle" a du mal à trouver son conjoint plus c'est un signe de son exceptionnelle rareté.

Et oui car le "bon spirituel" est rare, d'autant plus qu'il est spirituel. La rareté faisant le prix je vous laisse imaginer le coût d'un flirt "spirituel".

La relation platonique c'est le bas de gamme, mais elle est déjà hors de prix.

Le témoignage d'affection c'est la grande classe, il faut économiser des années pour y arriver ...

Mais la note atteint des sommets en cas de pratiques tantriques intrusives...
Vous souriez, moi aussi, mais arrêtons nous là avant de glisser vers un très regrettable abîme de vulgarité.

Le "bon spirituel" est pourvue d'une imagination extraordinnaire doublée d'une sensibilité "hors normes".
Par un simple regard posé sur vous "il " ou "elle" pourra savoir par l'entremise d'une intuition aussi électrisante que fugace (parcourant sa colonne vertébrale du coccyx à l'hypophyse en passant par les cheveux) qu' "il ou "elle" vous a connue dans le tumulte d'une vie aristocratique sous le règne de Ramsès 2. farao

La sexualité, le "bon spirituel", c'est pas son truc.
Dommage parceque mixto il a écrit :

Citation :
L'intention universelle est la merveille du monde et son installation de la sexualité dans le programme de la vie est une expression sublime de son génie.
L'au-delà est incapable de juger la sexualité des hommes.[...]
Il faut bien reconnaître qu'au regard de l'importance dramatique que nous attribuons à la sexualité, il y a de quoi être franchement désolé et vaut mieux en rire.

Le sens du beau à vu le jour grâce à la sexualité, le sens du plaisir faisait partie du cadeau.

C'est pour nous forcer à chercher l'origine des choses qu'il y a judicieusement été placé.

Bien vu mixto!
Comme quoi il y a pas besoin d'être "ni bon, ni spirituel" pour très bien jouer à "Cléopatra rencontre Anubis sous la pyramide..."
Revenir en haut Aller en bas
silvio-manuel
membre
avatar

Masculin Messages : 274
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 40
Localisation : Dans le coin

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Mer 9 Mai 2012 - 21:16

Bonsoir aux amis,

Il y a quelques jours, je raillais les habitudes alimentaires quelque peu étrange du monde de la spiritualité...

J'ai bien entendu un avis personnel sur la question, mais avant de le donner, permettez-moi de poursuivre mon impertinence et de m'attaquer à présent, aux us et "costumes" de nos frères et soeurs touchés par la grâce, et dont la foi n'est plus à confirmer.

Mesdames et, messieurs je vous le dis aujourd'hui, LA MODE existe aussi chez le spirituel !
Je sais... Vous allez avoir du mal à me croire... Et pourtant savez-vous que certaines couleurs ont les faveurs du père qui est au cieux ?!

Bien entendu, une fois de plus, les religions sont en total désaccord sur la question.
Qui incarnera le plus la sagesse... L'orange écarlate de maître bouddhiste ?!
Dans certaines religions, le noir qamis l'emportera sur le blanc immaculé de la tunique papal...

Certaines femmes mettent en corrélation leur foi en perpétuant certaines traditions religieuses...

Aussi un ami du créateur Jean-Paul II "Gauthier", un certain Barabas Lacroix a crée des coiffes originales et stylées pour recouvrir entièrement les cheveux des bonnes soeurs et de leurs amies orientales.
Ainsi, plus besoin de gel pour fixer les cheveux... Et la conscience par la même occasion...

Les moines et moinesses quand à eux ont tranché sur la question, ces sataniques poils doivent être rasés et exterminés de prêt pour qu'un crâne lisse et épuré laisse entrer pleinement l'esprit de connaissance !

Sinon, si vous voulez opter pour la spirituelle cool attitude, vous avez aussi la possibilité d'acheter vos vêtements dans la nouvelle collection "fibres naturelles" de votre supermarché bio le plus proche... Connexion immédiate avec l'Intention Universelle garantie !

J'en est déduis que tout était une histoire de style... Et que le paraître était hyper important pour l'épanouissement total de la personnalité.

Et vous ? Oui vous! Pour quel style vestimentaire craquez-vous ?

A suivre...







Dernière édition par silvio-manuel le Ven 11 Mai 2012 - 20:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damana
Admin
avatar

Féminin Messages : 390
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 44
Localisation : Deuxième étage

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Jeu 10 Mai 2012 - 7:14

Les amis,

Il est aisé de crier à l'absurdité qu'inspire parfois la croyance, de s'insurger contre l'apparence asservissante de certaines moeurs religieuses, mais en quoi vos réflexions sont-elles constructives?
La simple raillerie n'est pas une proposition. L'ironie provocatrice inconsidérée peut vite se transformer en gouaille nombriliste. Il est inutile de pointer d'un doigt trop précis les failles d'une humanité qui se cherche.

L'explication de Mitxo propose souvent des réflexions inscisives sur certaines tendances sans pour autant dénoncer leurs singularités.

Alors Silvio, Xabi, Lola, Natacha... A quoi ressemble le VRAI spirituel?

_________________
Damana

La parole est un support réfléchissant, qui doit être lancé dans l'espace, pour permettre à la nature substantielle de connaître ses limites. (Mitxo)
Revenir en haut Aller en bas
http://spirit-axe-intention.forums-actifs.net
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Ven 11 Mai 2012 - 17:24

Bonjour à tous,

Je reconnais que Damana n'a pas tort...
Mais le sujet est très intéressant, il porte à réflexions.
On dirait que pour certains, on ne peut avoir un engagement spirituel sans artifices... Qu'ils soient d'ordres vestimentaires, alimentaires ou sexuels...
Ce que nous proposent d'observer Silvio-Manuel et Xabi, me semble-t-il, c'est tout le cérémonial que certains mettent autour de leur religion.
Si on leur demande, la plupart répondent qu'il s'agit là d'un désir de simplicité. Soit.
Mais en réalité, n'y a-t-il pas là un refus de l'universalité?
N'y a t-il pas là, sous couvert de non-désir, un appel à la marginalité et un grand risque de flirter avec l'importance personnelle?
C'est vrai que, comme le dit très bien Silvio, on en arrive même à en faire une mode!
La spiritualité est entrain de sombrer corps et âmes dans la mondialisation commerciale: elle est entrain de se faire récupérer par notre société de consommation!

Être simple et avoir la foi sans ostentation n'est pas chose facile.
Il faut que l'on soit vu de telle ou telle religion, de telle ou telle obédience.
Tout cela me parait encore venir du besoin du regard des autres: si on n'est pas dans la mouvance, on n'est rien...
De nos jours, il est de bon ton de manger bio, d'être écolos, d'être bobos et de s'habiller d'une certaine façon.
Pour d'autres, ce sera autre chose, mais il y a toujours un besoin de se différencier.
L'amitié universelle dont parle Mitxo se déleste, à mon avis, de toute ces panoplies de " m'as-tu vu "
A suivre...
Aliénor.



Revenir en haut Aller en bas
lola2
membre
avatar

Féminin Messages : 393
Date d'inscription : 24/01/2012
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Ven 11 Mai 2012 - 19:42

je réponds à la question qui m'est posée :: à quoi ressemble le vrai spirituel ?

pour moi , l'homme spirituel (ou la femme bien sûr ) est avant tout serein , il a réglé ses problèmes , il sait comment lacher prise , il apprécie la vie , il respecte la nature et les animaux , il est tolérant , humble , reconnaissant et bien sûr il aime la vérité et il aime aider son semblable

en gros voilà ma définition bien imparfaite

donc je ne trouve pas que être écolo est une mode , une étiquette , il faut être écolo dans le sens de respecter l'écologie bien sûr

pour ce qui est de manger bio , je dirais qu'il faudrait plutôt au maximum manger naturel (sans pesticide , sans antibiotique ...)
Revenir en haut Aller en bas
Amadeus
membre
avatar

Masculin Messages : 133
Date d'inscription : 29/08/2011

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Ven 11 Mai 2012 - 20:23

Bonsoir à tous,

Je trouve ce sujet sensible et intéressant.

L'homme moderne se retrouve perdu au milieu d'un champ de propositions spirituelles qui se contredisent souvent, se complètent parfois, se dérangent la plupart du temps.

Dans cette jungle d'idéaux,il est difficile de s'orienter sans trébucher sur un concept mal interprété.
Chaque mouvement défend ses valeurs, affirme son originalité et garantie un salut libérateur.

Apparemment, choisir son clan et s'identifier à ses préceptes apparait comme la seule alternative possible pour atteindre la liberté.
Chaque groupe spirituel compte son lot "d'éveillés", reconnus et admirés par tous, qui témoignent d'une réussite possible pour les plus persévérants...
Pour les autres...tans pis.

Mais le rôle de la spiritualité n'est-il pas d'amener TOUS les hommes à prendre conscience de leur nature universelle et à prendre possession des valeurs qui les animent?

Je suis d'accord pour dire qu'il n'y a besoin d'aucun artifice pour s'engager avec conviction dans une vie dynamisée par une recherche sincère et active.

La vision proposée par le Mitxo, stimule la réflectivité personnelle en renvoyant ses lecteurs à la responsabilité de leur réflexion et de leur observation du monde.

Si l 'Intention Universelle est à l'origine de tous les mouvements religieux et spirituels qui existent, c'est qu'avant tout, elle à réussi à investir la pensée d'hommes et de femmes venus du monde entier.

Sans chercher à remettre en question ce qui existe déjà, je pense qu'il est temps pour l'homme moderne de trouver une nouvelle façon de vivre en alliance avec l'intention universelle.

Une façon forcément originale et surprenante, mais inspirante et abordable par n'importe qui...
Revenir en haut Aller en bas
Nathacha
membre
avatar

Féminin Messages : 145
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 38

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Ven 11 Mai 2012 - 20:36

Ta parole est sage Alienor...

Je pense que tu nous donne là une piste ...

Il est pour moi évident que de regarder et critiquer ce qui existe n'est en rien chose facile. Et pourtant, il me semble que d'observer et se servir des expériences de nos contemporains est très utile! Dans la recherche du vrai avoir la conviction de ce qui est faux est nécessaire, cela encourage la recherche créative et personnelle.

Ce qui semble être le plus difficile à abandonner c'est cette identification systématique à des pratiques, à des mouvements spirituels, et à leurs idées...

Pourquoi ne serions nous pas des êtres identifiés à l' abstrait?


Dernière édition par Nathacha le Jeu 17 Mai 2012 - 7:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Géronimo
membre
avatar

Masculin Messages : 113
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 37
Localisation : Ariége

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Ven 11 Mai 2012 - 20:36

Salut à tous...

Le bon spirituel ne serait-il pas une personne simple et anonyme ?

Monsieur ou madame tout le monde.

Engagé dans une vie sociale et professionnelle, célibataire ou en couple, qu'importe.

Qui ferait bien évidement attention à sa santé en mangeant de manière équilibrée en fonction de ses besoin et de ses envies, mais qui ne rechignerait pas devant une bonne pizza de temps en temps, ou qui mangerait volontiers avec ses bambins des frites pleines de mayo chez Mc Do pour leur faire plaisir.

Il aurait un style vestimentaire qui se fond dans la masse de son environnement, sans tomber dans le phénomène de mode, il ou elle saurait se personnaliser entre élégance et sobriété.

Bien entendu le bon spirituel, n'a pas besoin d'une religion ou de s'attacher à un courant de pensée quelconque, car il a compris depuis longtemps que cela ne le mènerait nulle part. Il vit sa spiritualité de manière personnelle mais il ne se sent pas dérangé par la différence des autres.

En fait le bon spirituel, est libre, intelligent et par-dessus tout un bon vivant, qui prône le plaisir plutôt que la restriction. Le partage plutôt que l'isolement et la dérision plutôt que la sérieuse importance personnelle.

Géronimo.

Revenir en haut Aller en bas
Ochel
Admin
avatar

Féminin Messages : 240
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Ven 11 Mai 2012 - 21:31

Salut à vous, les spirituels !

Il me semble, Géronimo, qu'il manque certains ingrédients essentiels à ta description du "bon spirituel"...
S'il suffit de manger, de se vétir comme tu le décris, d'être avant tout un bon vivant, et de ne s'attacher à aucun courant de pensée, alors le monde est rempli de bons spirituels qui s'ignorent !
Ne penses-tu pas qu'une pensée sagace et une volonté tenace, par exemple, sont indispensables à l'épopée spirituelle ? Sous peine de finir enlisé dans les sables mouvants d'un quotidien simple et anonyme...

Amadeus, tu évoques une alliance avec l'intention universelle. Pourrais-tu m'expliquer ce que tu veux dire ?

_________________
Ochel
Revenir en haut Aller en bas
Haroun
membre
avatar

Masculin Messages : 244
Date d'inscription : 22/07/2011
Age : 40
Localisation : lovely planet

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Ven 11 Mai 2012 - 21:38

Coucou les amis,

Silvio, j’avais compris que tu travailles dans la restauration, mais je ne savais pas que tu pratiquais aussi la critique gastronomique et vestimentaire !
Ton brin provocateur, moi ça me plait ! Et je pense avoir deviné le fond qui anime ta rubrique, mais j’amènerais une nuance si tu me le permets.

Nous sommes confrontés aujourd’hui à une société qui se cherche dans sa voie spirituelle.
L’Intention Universelle creuse son sillon dans cette humanité en mouvement.

Les propositions spirituelles s’offrent à toutes les personnes qui se questionnent sur le sens de leur destinée.
La recherche d’un cadre de formulation adaptée est donc la quête de toute personne cherchant légitimement son identité substantielle.
Pour nous, les occidentaux, qui jouissons de tout le confort moderne et qui avons écumés les institutions monothéistes, c’est dans l’air du temps d’importer une spiritualité fabriquée ailleurs.
Mais, mes amis, en cette période de crise ne faudrait-il pas suivre le sage conseil de produire local ?


Personnellement, j’ai toujours eu envie de partager mes découvertes avec le monde de la spiritualité.
Je me suis souvent heurté à des institutions très organisées avec des hiérarchies pyramidales allant du maître au disciple. La dépersonnalisation étant la preuve de son humilité et de son engagement.
J’ai vite compris que les "trouveurs" ne pouvaient être que des Egos aux yeux des ces éternels "chercheurs" de spiritualité.

J’ai cherché également à partager le fruit de mes découvertes avec des personnes hors des institutions, des sauvages de la pensée libre et des adeptes de la non appartenance.
L’idée même de perdre leur liberté était si obsédante que la moindre invitation à la réflexion était perçue avec méfiance.

J’ai constaté également ma grande pauvreté en voyant que je ne pouvais me payer les stages chamaniques à 1500€ pour trois jours, avant de m'être entiché du livre de l’enseignant moyennant la somme rondelette de 25€. Pourtant, on m’avait dit que c’était un bon investissement…Mais ma banque n'a pas suivie!

Alors, j’ai préféré miser sur la gratuité de la conscience fixe et sa valeur refuge l'Esprit de Vérité.

Peu de gens se figurent que la véritable institution spirituelle est en eux, qu’ils transportent tous les ingrédient pour produire un magnifique être substantiel autonome.
Peu de gens comprennent le sens d’une relation intime à l’Intention Universelle ; enfin peu de personnes bénéficient de la production d’une énergie éternellement renouvelable et gratuite : l’amitié universelle!

Haroun le tradeur de L'I.U


Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Ven 11 Mai 2012 - 21:58

Bonsoir Nathacha, tu écris:
Citation :
Pourquoi ne serions nous pas des êtres identifiés à l' abstrait?

Oui, tout à fait!...
L'abstraction, c'est l'inconnu.
Se libérer volontairement du connu pour s'ébrouer dans l'abstrait peut faire peur, à priori.
Mais dépasser ses peurs pour apprendre à faire corps avec notre origine peut aussi devenir un exaltant défi.

Alors, s'identifier à l'abstrait, pourquoi pas?!...
J'aime particulièrement la définition du " bon spirituel " de Géronimo.
Et de reprendre ces quelques lignes, pour le plaisir:
Citation :
En fait le bon spirituel est libre, intelligent et par-dessus tout un bon vivant, qui prône le plaisir plutôt que la restriction. Le partage plutôt que l'isolement et la dérision plutôt que la sérieuse importance personnelle.
Plutôt que parler de dérision je dirais de l'humour, mais bon, es

Haroun, je tiens à dire la joie que j'éprouve en lisant ce qui suit:
Citation :
Alors, j’ai préféré miser sur la gratuité de la conscience fixe et sa valeur refuge, l'Esprit de Vérité.
Peu de gens se figurent que la véritable institution spirituelle est en eux, qu’ils transportent tous les ingrédients pour produire un magnifique être substantiel autonome.
Peu de gens comprennent le sens d’une relation intime à l’Intention Universelle ; enfin peu de personnes bénéficient de la production d’une énergie éternellement renouvelable et gratuite : l’amitié universelle!

Que tout cela est vivifiant! Merci, jeunes amis...
Aliénor. flower
Revenir en haut Aller en bas
silvio-manuel
membre
avatar

Masculin Messages : 274
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 40
Localisation : Dans le coin

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Ven 11 Mai 2012 - 22:15

Bonsoir à tous,

Le sujet est sensible... J'en conviens.
Mais je pense comme Nathacha et d'autres qu'il est important d'observer, de comprendre et de se positionner sur le sujet.

Car si toutes les religions prônent la tolérance, le respect, l'épanouissement de la personne ou encore la simplicité au quotidien, nous assistons tous les jours, dans une grande majorité au spectacle contraire.

Peut-être que l'homme devrait avant tout comprendre que l'enjeu réel de sa foi ne se situe pas au niveau physique de la personnalité.

Peut-être devrait-il comprendre que l'être substantiel est au-dessus de tout clivage, de toutes traditions, et de toute compléxité mentale.

Serait-il possible aux hommes et aux femmes d'aujourd'hui de maintenir leur conviction ainsi que leur axe de volonté puissamment orienté vers cette Intention Universelle sans tomber irrémédiablement dans le besoin de dogmatiser, de figer et d'entraver l'esprit vivant de vérité ?!

Haroun à écrit:

Citation :
J’ai constaté également ma grande pauvreté en voyant que je ne pouvais me payer les stages chamaniques à 1500€ pour trois jours, avant de m' être entiché du livre de l’enseignant moyennant la somme rondelette de 25€. Pourtant, on m’avait dit que c’était un bon investissement…Mais ma banque n'a pas suivie!

Alors, j’ai préféré miser sur la gratuité de la conscience fixe et sa valeur refuge l'Esprit de Vérité.

Peu de gens se figurent que la véritable institution spirituelle est en eux, qu’ils transportent tous les ingrédient pour produire un magnifique être substantiel autonome.
Peu de gens comprennent le sens d’une relation intime à l’Intention Universelle ; enfin peu de personnes bénéficient de la production d’une énergie éternellement renouvelable et gratuite : l’amitié universelle!

cheers




Revenir en haut Aller en bas
Alienor
membre
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 69
Localisation : AQUITAINE

MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   Lun 21 Mai 2012 - 6:47

Xabi tu écris:
Citation :
...Je suis bien trop assommé par l'ampleur de mon ignorance.
J'ai récemment acheté (mon dieu quelle horreur je suis un matérialiste qui s'ignore!) un ouvrage qui fait l'inventaire de toutes les religions.
Comprends-tu mon désarroi?

Sans vouloir être présomptueuse, il me semble qu'il y a deux sortes d'ignorance:
1- Celle d'un savoir intellectuel.
2- Celle de La Connaissance spirituelle
Laquelle te fait flipper le plus?...

Et puis tu rajoutes:
Citation :
Elles contiennent toutes des joyaux de sagesse et de ferveur et sont toutes contaminées par l'absurdité de la pensée humaine incontrôlée.

L'une des différences que je retiens de la lecture de l'Explication de Mitxo (et surtout de ses applications) avec celles des autres approches spirituelles, c'est que ces dernières sont appréciées parce qu'elles flattent essentiellement l'importance personnelle.( même sous couvert d'élimination du " moi "...)

Si tu mets en pratique quotidiennement ce qu'écrit le Mitxo, tu te rendras compte qu'il n'y a aucun compromis possible avec ce qu'il nomme l'importance personnelle.
A mon avis, c'est sans doute pour cela qu'après s'être aventurés dans les plaines verdoyantes de ses explications et y avoir goûté un vent de Liberté, ceux qui se disent épris d'aventures spirituelles rebroussent chemin en toute hâte en se voyant dévêtus de cette importance.

Poser volontairement les bonnes questions, écouter volontairement les bonnes réponses, s'offrir une attitude sincère et profonde de changement, demande une pugnacité que peu de personnes semblent aujourd'hui, intéresser...
Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les chroniques du bon spirituel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les chroniques du bon spirituel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A l'Accompagnement Spirituel
» Testament spirituel de Mère Teresa
» et après le mariage spirituel?
» Le Cheminement spirituel...
» La Demeure spirituelle du goût spirituel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spirit Accès Intention :: Vie intérieure :: Pratiques spirituelles-
Sauter vers: