Forum Spirit Accès Intention


Spirit Accès Intention est un forum d'échange de connaissances, de découvertes, d'explications, de points de vue et d'expériences sur le thème de l'Intention Universelle. Un lieu de recherche dédié à la vie spirituelle et à l'identité spirituelle.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» La droiture, c'est ta vrai nature!
par Amadeus Dim 7 Déc 2014 - 10:16

» Présentation jc144
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:46

» le sentiment de familiarité dans les nouvelles rencontres.
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:42

» Réflexion sur une découverte du moment présent...
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:29

» reponse acceuil Silvio-Manuel
par polaire Sam 29 Nov 2014 - 14:28

» coucou , c'est polaire
par silvio-manuel Mer 26 Nov 2014 - 17:43

» A la mine...
par Mohs Ven 29 Nov 2013 - 7:34

» Lettre de motivation
par hokmah Dim 24 Nov 2013 - 12:50

» La confiance en soi
par johnvibes Dim 4 Aoû 2013 - 15:09

» L'opposition
par Amadeus Jeu 13 Juin 2013 - 19:00

» L''éducation de nos enfants
par lola2 Dim 9 Juin 2013 - 11:29

» Inconditionnels du Mitxo (pour un développement spirituel durable)
par hokmah Dim 9 Juin 2013 - 1:57

» Les admins en voyage
par Damana Ven 17 Mai 2013 - 13:14

» George de la Jongle
par Ochel Sam 11 Mai 2013 - 5:58

» Le mystère de la personnalité
par Alienor Ven 15 Fév 2013 - 7:12


Partagez | 
 

 Réaction impulsive ou retenue volontaire?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
xabi
membre
avatar

Masculin Messages : 401
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 39
Localisation : Bayonne

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Sam 10 Mar 2012 - 21:34

Lola,
J'ai besoin d'éclaircir quelquechose avec toi.
Je me demande si j'aurais pas un mauvais fond mais que l'intention universelle arriverait à m'utiliser quand même.

Alors, c'est une histoire qui s'est passée l'hiver dernier.
J'étais sur un chantier, dans un village de mon vert pays.
On finissait une barraque, c'était le temps des finitions, il y avait du monde partout.
Des types pour le poèle, des gars au lambris, des plaquistes...

Moi j'étais perché sur l'échaffaudage entrain d'achever le plafond de la cage d'escalier avec José.

Il faisait froid et j'avais bien dit aux types de pas fumer parceque ça reste dans la maison et que je détestait l'odeur de la clope froide. José était content car il était non-fumeur lui aussi mais plus timide.

Beñat et Gino, la cinquantaine, avaient vaguement souris, du genre "il est gentil le jeune mais c'est pas lui qui commande".
D'une certaine façon ils avaient raison, moi, je commande pas, je bosse.
Cependant devant mon insistance, ils n'avaient pas fumé à l'intérieur durant toute la matinée.

A midi sachant que s'était un effort pour eux je les remerciais, sans arrière pensées.
En fait, je me dit que ça à dû les chatouiller dans leur fierté que je les remercie.

Et donc voilà que vers 14h je sens cette satanée odeur qui pue se glisser dans mes naseaux!

J'ai ressenti un appel irresistible en moi, quelquechose me disait : "ne subis pas ta vie".
Alors j'ai crié son nom "Béñat, éteint c'te clope".
J'ai entendu leurs rires accueillir ma menace.

Le sang et monté d'un pet dans tout mon corps, j'ai sauté de l'échaffaudage directement au premier étage, "Vlam", ça à fait.
Trois pas, je chope le Béñat par le col derrière le cou et lui écrase le visage sur le plan de travail, avec beaucoup de plaisir.
Encore "Vlam", ça à fait.
Je prends une respiration puis je hurle dans son oreille : " arrête de fumer ou je t'écrase ta clope sur la gueule!"

Je le lâche comme un sac et le pousse vers son pote.
J'étais "à bloc" de l'électricité dans les mains, les pieds comme des ressorts.

Plus personne ne rigole, il est tout blanc, silence.
La clope est éteinte, le boulot reprend.

Ambiance de la mort jusqu'à 17h.


Quelques mois plus tard, dans ce même petit village de mon vert pays je croise Gino sur un chantier.
Il me salue en gardant la distance et m'observe.
Je bosse.
Il se rapproche.
Je le regarde pas mais je sens qu'il veut un truc.
Soudain, il ose.

-"Xabi, je voulais te dire un truc"
-"Ah ouais?"
-"Hum, oui, tu sais Béñat et moi avons pris une décision difficile"
-"Ah bon!"
-"Nous avons décidé d'arrêter de fumer, on a nos patchs, c'est pas facile ça fait bien 25 ans qu'on fume!" Sourire "c'est un peu grâce à toi".
-" OK. Bravo les gars, c'est courageux"
Sourire.
Boulot.
Adio!

Qu'en penses-tu Lola?


Revenir en haut Aller en bas
lola2
membre
avatar

Féminin Messages : 393
Date d'inscription : 24/01/2012
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 13:27

Damana , bien que ce texte ne me soit pas dédié , je le prends un peu pour moi vu que j'ai les mêmes réactions que Xabi

il se trouve que pour moi ce texte ne s'applique pas dans le contexte décrit par xabi , je reprends son exemple car je n'en ai pas donné pour moi même , je pourrais le faire mais je n'y vois pas d'intérêt , ce sont des réactions de défense à ce que l'on considère comme une forte agression

je pense que xabi et moi avons un instinct de survie plus développé que les autres , ceci expliquant cela

quand à dire que nos réactions sont disproportionnées au problème , je vous le concède volontiers ,

il n'empêche que étant une réaction instinctive on ne peut pas y faire grand chose que de prévenir ou de fuir quand on peut ( là ce n'est pas une lacheté mais de la sagesse ), dans le cas cité par xabi ,étant sur son lieu de travail , il pouvait difficilement fuir , risquant une sanction pour abandon de poste

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Ochel
Admin
avatar

Féminin Messages : 240
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 40

MessageSujet: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 13:46

Bonjour à toi, Lola !
Moi aussi, je peux être très impulsive...
Et regretter ensuite la violence ou l'inadaptation de mon geste. Tu dis :
Citation :

il n'empêche que étant une réaction instinctive on ne peut pas y faire grand chose que de prévenir ou de fuir quand on peut

Et je trouve que tu le dis très justement : le mieux, c'est de prévenir... Non pas forcément les autres autour, genre : " Attention ! Planquez-vous ! Je vais péter un câble !!", mais plutôt dans le sens : "mieux vaut prévenir que guérir".

Depuis le temps que je me connais, j'ai eu le temps de repérer les situations qui me tendent et peuvent potentiellement me faire sortir de mes gonds. Vu que, comme tu le dis, il m'est pratiquement impossible de me contrôler dans ces situations, j'ai appris à en détecter les signes avant-coureurs, histoire de bifurquer avant de me prendre un mur... Par exemple, j'évite d'aller dans un magasin de jouets avec mes trois enfants, affamés et nerveux, le mercredi quand il y a foule, juste avant Noël, et juste après avoir reçu un relevé de compte dans le rouge... Ça se finirait forcément mal !

Mais il y a aussi les fois où l'on ne peut pas prévoir, où l'agression survient et où l'on doit réagir... Comme Xabi au chantier, ou Mustang Sally dans son spa... Ou moi dans ma classe... Alors, je ne peux que reconnaître la valeur du conseil de Mitxo :
Citation :
L’amitié universelle est une affirmation. Mais aussi, la considération de l’autre, l’écoute de l’autre, la protection, le soutien et l’accompagnement doivent être affirmés comme un choix délibéré et incontournable.
Ravaler mon rugissement, oublier l'énervomètre, respirer un bon coup et écouter dans le silence que je garde l'information du moment...
Sinon, FLASHHHHH ! Reflet...

_________________
Ochel
Revenir en haut Aller en bas
melahel
membre


Messages : 147
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 17:01

On pourrait résumé par "des situations qui nous mettent HORS de nous"(implusions) ou "des situations que l on apprends à controler en se recentrant"(retenue volontaire)... à mediter...

Quoi que le terme "retenue volontaire" n est pas trop aproprié...on a l impression que l on s empeche de faire quelque chose, alors que l on doit apprendre pourquoi cette réaction,qui n est pas inée,mais une réaction,les indigénes et autres populations dites "primitives" non pas ces implusions "incontrolés"...qui ne sont qu une perte de controle ,de lucidité, d enervement,une sensation de devoir se defendre,on est poussé à bout ,là,au point de non controle et de non retour...

je rappelle que dans l instinct animal,il n y a que 4 points pour la survie physique (pour ne pas mourir ,bien sur,physiquement ).

-decider d une action face à un danger de mort.
-La fuite
-La lutte
-L inhibition

Et l impulsivité est une réaction psychologique et non pas animal.
Revenir en haut Aller en bas
lola2
membre
avatar

Féminin Messages : 393
Date d'inscription : 24/01/2012
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 17:34

ce nouveau sujet démarre avec une question que me pose personnellement xabi , j'aurai aimé que ma réponse y figure pour la clarté du débat

ainsi que mes deux autres messages relatifs à cette réaction de défense physique , ainsi que le texte de damana auquel je réponds mais qui n'a pas été réporté

du coup je trouve que tout est mélangé , et que l'on comprend encore moins qu'avant

je ne vais pas tout réexpliquer , je me contente de dire que pour moi , si , il s'agit bien d'une réaction physique exactement comme en cas de danger de mort , donc instinctive , et donc pas d'autre solution que la défense avec toute son adrénaline pour concentrer ses forces , ou bien la fuite avec la même adrénaline pour courir plus vite, quand à l'inhibition apparemment c'est pas mon truc , ni celui de xabi

pour moi ça n'a rien à voir avec l'énervement , l'impulsion ou autre que je controle très bien d'ailleurs , c'est dans mon cas une réaction exceptionnelle qui surprend beaucoup d'ailleurs étant donné mon caractère calme et très cool

je crois que je n'en dirais pas plus , car apparemment ça reste incompréhensible pour la majorité , ou plutôt ce phénomème n'est pas admis en tant qu'instinct , et pourtant..il l'est !

Revenir en haut Aller en bas
melahel
membre


Messages : 147
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 17:52

voila ce que j ai trouvé sur l impulsivité.

"L'impulsivité est souvent décryptée comme le trait d'un caractère colérique, fonceur, passionné, capricieux... La personne impulsive ne sait pas résister à la force de ses émotions. Difficile à vivre pour l'entourage ! Mais aussi pour la personne qui en souffre car celle-ci peut se trouver dans des situations rocambolesques... Décryptage de l'impulsivité sous le prisme de la psychologie.

En psychologie, l'impulsivité est associée au trouble de la personnalité limite, que l'on connaît aussi sous le nom de personnalité "borderline". L'impulsif se trouve en effet confronté à une difficulté à gérer ses émotions.

Le sujet impulsif se caractérise en premier lieu à une impossibilité à garder la tête froide face à une situation. Il ressent comme une urgence à passer à l'action... et regrette souvent par la suite de ne pas avoir su réfléchir avant d'agir ! Submergé par ses émotions, il ne parvient pas à projeter les conséquences de ses actes. Qu'elles soient positives ou négatives ! Ce qui donne souvent des personnes que l'on peut qualifier d'une forme de naïveté mais aussi d'une honnêteté déconcertante.

Les signes "secondaires" de l'impulsivité sont notamment un manque de persévérance et la recherche de sensations fortes. Les impulsifs ont du mal à se concentrer car ils se sentent poussés à l'action. Les sensations fortes qu'ils recherchent sont des pics d'excitation et d'enthousiasme, qui les mènent d'ailleurs à reproduire inlassablement les passages à l'acte sans réflexion suffisante.

Pour "soigner" l'impulsivité, il faut tout d'abord que le sujet éprouve une gêne telle qu'il désire changer son comportement. La thérapie à suivre peut être courte ou longue, selon que le sujet s'oriente vers une psychothérapie, une psychanalyse ou une thérapie comportementale.

Conseil pour la thérapie:

La thérapie comportementale est la plus courte et consiste à décrypter le type de situation dans lequel le sujet se sent poussé par ses impulsions et à apprendre à agir autrement. Dans la psychanalyse ou la psychothérapie, le thérapeute considère davantage l'impulsivité comme un symptôme qui mène à un nœud... à travailler et à dénouer patiemment."

je ne vois pas à quel moment l instinct animal interviens???? scratch
Revenir en haut Aller en bas
lola2
membre
avatar

Féminin Messages : 393
Date d'inscription : 24/01/2012
Localisation : paris

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 18:07

par rapport au message précédent le mien ,du moins dans mon cas , on ne parle pas de la même chose, donc pas de commentaires

je rajoute une chose : pour traiter le problème de l'impulsivité , le deuxième exemple de xabi avec le cas du bavard était plus adapté , là il n'y avait aucune attaque physique contre lui , juste un dérangement ,

ce n'est pas la même chose dans le cas de la fumée de cigarette très dangereuse pour la santé (donc agression physique envers xabi et donc instinct de réaction de survie de sa part , même s'il n'est pas conscient qu'il s'agit de cela et s'imagine un mauvais fond )


Dernière édition par lola2 le Mar 13 Mar 2012 - 19:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
-unity-
membre


Féminin Messages : 469
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : multidimentionnelle

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 18:44

Merci aux filles d'avoir ouvert ce sujet qui me semblait vraiment essentiel.

voici pourquoi:

D'après mon analyse du mixto et du message qu'il véhicule, j'ai trés vite conclus que sa force résidait dans l'accent qui est mis sur la gestion des èmotions et donc des impulsions.

D'autre part, j'ai remarqué à travers vos témoignages, que c'est justement cet aspect qui vous avait interpellè dans ce texte au point de soulever une prise de conscience vous poussant à approfondir et travailler la question.
La pratique de"la conscience fixe" devenant alors un outil d'éxonération, voir de liberation de ces impulsions qui rendent victimes des émotions.

Etes vous daccord avec cela?
Revenir en haut Aller en bas
melahel
membre


Messages : 147
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 19:41

tout a fait d accords ,unity
Revenir en haut Aller en bas
Géronimo
membre
avatar

Masculin Messages : 113
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 37
Localisation : Ariége

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 20:21

Salut à tous...

Unity dit:

Citation :
La pratique de"la conscience fixe" devenant alors un outil d'éxonération, voir de liberation de ces impulsions qui rendent victimes des émotions.

Etes vous daccord avec cela?

Oui, d'accord avec toi unity.

Melahel, merci pour ta définition, ma foi bien complète de l'impulsivité.

Mais s'il vous plait ne m'envoyez pas Xabi voir un Psy..............il va le démolir. Laughing

Géronimo.
Revenir en haut Aller en bas
L'administration
Admin
avatar

Féminin Messages : 49
Date d'inscription : 21/09/2011

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 20:36

Petite parenthèse:

lors de la division des sujets (responsabilité/impulsivité), certains messages du premier topic n'ont pu être basculés sur le second.
Nous vous invitons donc à relire le sujet traitant de "la responsabilité face au monde" pour mieux comprendre comment la notion d'impulsivité a été soulevée.
Cela n'enlève rien à l'intérêt de ces sujets, qui poursuivent déjà leur route...

Merci à tous!

_________________
O&D
Revenir en haut Aller en bas
Ochel
Admin
avatar

Féminin Messages : 240
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 40

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 20:55

Bonsoir Unity, tu dis :

Citation :
D'après mon analyse du Mitxo et du message qu'il véhicule, j'ai très vite conclus que sa force résidait dans l'accent qui est mis sur la gestion des émotions et donc des impulsions.

Je vois ce à quoi tu fais référence, mais pour moi, la force des explications de Mitxo ne se résume pas à cela.

Citation :
D'autre part, j'ai remarqué à travers vos témoignages, que c'est justement cet aspect qui vous avait interpellé dans ce texte au point de soulever une prise de conscience vous poussant à approfondir et travailler la question.
La pratique de"la conscience fixe" devenant alors un outil d'exonération, voir de libération de ces impulsions qui rendent victimes des émotions.

Etes vous d'accord avec cela?

Encore une fois, je suis en partie d'accord... Mais la conscience fixe m'invite à autre chose encore qu'à me libérer de mes émotions. Haroun, dans ses posts sur le sujet de la solitude, a exprimé avec poésie le domaine créatif qu'ouvre la conscience fixe.

Citation :
« Stopper le monde » consiste à ne rien faire, si ce n’est observer le contenu vivant de l’instant et se laisser imprégner du mystère qu’il contient.

Et toi, quelle place les impulsions ont-elles dans ta vie ?

_________________
Ochel
Revenir en haut Aller en bas
Haroun
membre
avatar

Masculin Messages : 244
Date d'inscription : 22/07/2011
Age : 40
Localisation : lovely planet

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 21:30

Xabi emploi la « méthode muscle », mais je suis sûr qu’il en a grossi les traits (comme il en à l’habitude) pour souligner un trait d’une plus grande finesse ?

J’encadre moi-même des personnalités diverses car j’en suis le responsable direct.
Je dois diriger pour que tout se déroule pour le mieux. Chacun de mes employés est une personnalité à part. La qualité de l’un complète les compétences de l’autre.
Exactement comme sur ce forum !
Je vois chaque jour des réactions diverses face à plein de configurations différentes. De la violence, du mépris, de la joie, de l’amitié, de la grossierté, bref toute la palette de réactions qu’un être humain possède et qu’il peut faire agir.
En tant que dirigeant, je me trouve à une place particulière, je suis observateur pour mener à bien mes planifications et manageur pour que mes troupes travaillent toujours dans les meilleures conditions.

Tenir une attitude juste me demande une attention que je vais puiser dans mes moments de solitude.
Au début, l’équation « pression\ question\décision » m’obligeait à me retirer pendant des heures afin de réfléchir à la décision juste. Puis à force d’entraînement, j’ai pris l’habitude de prendre un recul spontané sur une situation et quelque seconde me suffise à apprécier la justesse de mon implication.
C’est une intuition qui à évoluer vers un sens du juste et du vrai, comme un « justométre » en moi, qui appréhende d’abord en son intériorité , décris avec des mots et le délivre en explication.
Cette attitude crée un comportement inattendu, sans règle issue de la morale sociale, ni des codes sociaux qui désignerait communément un chef d’entreprise.
S’il faut se retenir, je retiens, s’il faut lâcher, j’envoie ! Sans me soucier des conséquences.

J’ai appris et j’apprend encore à me servir de mon curseur à rayonnement, parfois lorsque je monte le volume, ça peut-être l’euphorie dans l’équipe plusieurs heures voir plusieurs jours, parfois c’est le calme monacale et le silence ecclésiastique !
Je peux dire que c’est mon observation du Vivant contenue dans l’instant qui guide ma sensibilité aux autres et qui construit mon amitié.

Voila
Haroun
Revenir en haut Aller en bas
Damana
Admin
avatar

Féminin Messages : 390
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 44
Localisation : Deuxième étage

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 21:38

Je suis de nature impulsive. Le mot nature s'applique ici à la tendance expressive de mon caractère. Un trait qui relève tant d'une génétique sensible et nerveuse que d'un climat familial épicé, dans lequel l'art du verbe se pratique aussi bien dans l'humour que dans la guerre.
J'ai longtemps regardé les personnes réservées comme des phénomènes. J'étais partisane de la réaction à chaud, fan du retour sur ressort, adepte du tac au tac...

La révélation de l'intention universelle a bouleversé cette fière institution.

Lorsque j'ai ouvert les yeux sur l'importance de l'échange, j'ai compris que mon intérêt pour les autres allait devoir passer devant ma spontanéité basique.
Chemin faisant, j'ai vu que les personnes réservées transportaient une qualité d'observation particulière.
En me prêtant à cet exercice de retenue (pour lequel je n'avais aucune souplesse), mon impulsivité m'est apparue d'abord comme un élan compulsif, incontrôlable. Me retenir de réagir sans attendre relevait d'un défi douloureux... Pourtant, à chaque victoire, je pouvais constater l'apparition d'une sphère d'observation nouvelle et riche.
Chaque prise de distance avec mes réactions instinctives me donnait une perspective nouvelle.
La retenue contrôlée, à condition qu'elle soit tournée vers l'autre, est en fait un raccourci entre l'esprit de vérité et notre conscience animée.
Elle crée un recul spontané et révélateur.
Finalement, je me suis rendue compte que la spontanéité la plus pure jaillissait du coeur d'une retenue volontaire...

_________________
Damana

La parole est un support réfléchissant, qui doit être lancé dans l'espace, pour permettre à la nature substantielle de connaître ses limites. (Mitxo)
Revenir en haut Aller en bas
http://spirit-axe-intention.forums-actifs.net
silvio-manuel
membre
avatar

Masculin Messages : 274
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 40
Localisation : Dans le coin

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 22:11

Citation :
Finalement, je me suis rendue compte que la spontanéité la plus pure jaillissait du coeur d'une retenue volontaire...

Oui, c 'est très juste ce que tu viens d'écrire.

Pourrait-on dire qu'il y aurait alors deux impulsions ?
L'une d'ordre animale et mentale...
L'autre substantielle et créative, issue d'une conscience fixe ?
Revenir en haut Aller en bas
Mustang Sally
membre
avatar

Féminin Messages : 12
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 22:34

Ouais Silvio,
L'une fait Gggrrrrr et s'élève, rigide, pour dominer,
L'autre vole comme un papillon et pique comme une abeille!
Revenir en haut Aller en bas
-unity-
membre


Féminin Messages : 469
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : multidimentionnelle

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 22:47

Citation :

Et toi, quelle place les impulsions ont-elles dans ta vie ?

Bonsoir ochel,

Pour répondre à ta question. Je suis d'un tempérament plutot calme et je n'ai aucune réaction physique impulsive. En fait je n'en ai pas besoin car j'ai un autre outil, le verbe qui peut avoir bien plus d'impact que la reaction physique.

La reaction physique est une recherche inconsciente de contact charnel avec l'autre. Je sais que je vais en scier plus d'un en disant cela!! Mais depuis le temps vous etes habitué à ma vision toute particuliere et j'espere qu'elle vous apporte ne serais qu'un petit quelque chose d'exotique!

Je ne vous ai jamais parlé de mes émotions. Avec ce sujet de l'impulsion c'est le moment de le faire;
Du fait que je suis par nature, une antenne en receptivité de mon
environnement et des personnes, j'ai appris â ne pas me laisser submerger
par mes émotions, je pleure rarement, encore moins lors d'un enterrement, j'ai beaucoup de sang froid, surtout dans les situations epineuses, et je ne sors pas de mes gongs facilement quand à la peur, meme en situation de danger je fais face, bien campé sur mes deux jambes ( c'est une image)

Par contre tout ce qui a trait à l'expression de mes sentiments j'ai décidé de le dire comme je pense aprés avoir failli mourir à plusieurs reprise.
Pour moi ce monde et les gens manquent cruellement d'amour de vérité et
de chaleur. J'ai donc pris un parti tout personnel, de ré-ensemencer tout les jardins qui veulent recevoir les graines que je leur offre.

Les seules impulsions que j'ai pus avoir dans ma vie sont des reactions verbales tranchantes, cassantes et sans aucune concession.

J'ai comme nous tous, travaillé cet aspect, et continu à le faire. Et dans mon
cas, meme quand je me fache verbalement, ce qui est assez rare, il y a toujours enormement d'amour derriere. La plupart du temps je ne réprime pas, ni ne refoule mes amertumes. Je sais dire aux gens ce que je pense en toute franchise, ce qui m'evite de bouillir comme une marmitte et d'en arriver à deverser toute ma pression à la premiere occasion! C'est mon secret pour ne pas avoir à etre impulsive. Dire les choses sainement et remettre en place au fur et à mesure que j'avance

Je pense egalement pouvoir affirmer que je suis incapable d'éprouver de la haine pour qui que ce soit. et dieu sais que j'aurais eu toute les justifications de le faire, dans des situations d'injustice.
Je défend beaucoup les minorités et cela ne peu se faire qu'avec la stratégie du mental en pleine conscience et non avec la colère qui ne produit que de l'incoherence.

J'espere avoir répondu à tes attentes.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuelle
membre
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mar 13 Mar 2012 - 23:47

Damana,

Ton texte m'inspire.
En fait, il me rappelle vaguement quelque chose...

Je suis de nature calme et observatrice, terrain fertile de départ et environnement familial favorisant cela.
Faire preuve de retenue ne me demande pas un grand effort puisque je suis toujours un peu en veilleuse.
Tout comme toi, en grandissant, j'ai été en proie à de vifs questionnements concernant les curiosités des êtres différents.
Dans mon cas, les personnalités extraverties.

Et puis, le chemin de la vie m'a amené à réviser cette manière de me comporter.

Me faisant sortir de mes habitudes qui commençaient à devenir franchement stériles en m'ouvrant au monde pour le découvrir et me découvrir.
Un défi, c'est évident.
Lent et progressif.
Comme un muscle qui n'a jamais fonctionné, qu'il faut assouplir et fortifié.

J'ai alors pris goût à une réalité substantielle : celle qui traverse les échanges humains.

Tout s'est incroyablement organisé autour de moi au fil des années pour me permettre d'évoluer et surtout de m'équilibrer dans ces extrêmes.
De nombreuses sollicitations dans ma vie familiale, amicale, dans un travail extra-sociable et dans ma vie tout court m'ont poussé à générer plus de réactivité et de spontanéité dans mon élan vers les autres.

C'est bien cela qui compte : l'intérêt pour les autres.

Expression et action. Franchise et efficacité.
En oubliant ma retenue instinctive, j'ai du me laisser traverser par l'esprit de vérité et en accepter les concrétisations des fois très surprenantes pour la timide que j'étais.
Encore aujourd'hui, je suis pressurisée pour mettre de côté ma retenue et réagir volontairement le tout avec le plus de plaisir possible et d'inspiration.
Et de l'inspiration, on peut en trouver dans toutes les personnalités.

C'est simplement comique de constater que des réactions impulsives peuvent prendre des formes très variées mais à la fin il nous est demandé à tous de nous équilibrer.


Emmanuelle
Revenir en haut Aller en bas
melahel
membre


Messages : 147
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mer 14 Mar 2012 - 11:57

je suis en train de me demander si xabi,ne l a pas fait un peu exprés de mettre ce texte,pour nous titiller...
Comme moi,je le fais de temps en temps pour avoir des réactions ,pourquoi,quelqu un d autre ne pourrait il pas le faire aussi????

je crois que xabi en serait capable...
Revenir en haut Aller en bas
-unity-
membre


Féminin Messages : 469
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : multidimentionnelle

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mer 14 Mar 2012 - 19:56

Pour moi c'est èvident depuis le dèbut qu'il l'as fait exprêt!!
Tu remarqueras dailleurs que je me suis carrèment abstenu de commenter..

J'observe le xabisme avec beaucoup d'attention!


Revenir en haut Aller en bas
Damana
Admin
avatar

Féminin Messages : 390
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 44
Localisation : Deuxième étage

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mer 14 Mar 2012 - 20:33

-unity-, tu dis:
Citation :
En fait je n'en ai pas besoin (de réactions impulsives) car j'ai un autre outil, le verbe qui peut avoir bien plus d'impact que la réaction physique.
Certains mots assénés par des femmes rivalisent avec les plus violents uppercut masculins... On peut être impulsif en parole, manquer totalement de retenue et de sagesse, sans pour autant être considéré comme une personne violente.

_________________
Damana

La parole est un support réfléchissant, qui doit être lancé dans l'espace, pour permettre à la nature substantielle de connaître ses limites. (Mitxo)


Dernière édition par Damana le Mer 14 Mar 2012 - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://spirit-axe-intention.forums-actifs.net
xabi
membre
avatar

Masculin Messages : 401
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 39
Localisation : Bayonne

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mer 14 Mar 2012 - 20:37

J'ai fait exprès de vous raconter ces anecdotes car je ne vous cache rien.
Mais je suis le premier surpris devant mon animalité farouche et mon regard obtu.
Je le découvre avec vous, j'espère prochainement découvrir d'autres aspects de ma sensibilité et des votres...
Revenir en haut Aller en bas
-unity-
membre


Féminin Messages : 469
Date d'inscription : 31/01/2012
Localisation : multidimentionnelle

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Mer 14 Mar 2012 - 21:28

Damana a écrit:
-unity-, tu dis:
Citation :
En fait je n'en ai pas besoin (de réactions impulsives) car j'ai un autre outil, le verbe qui peut avoir bien plus d'impact que la réaction physique.
Certains mots assénés par des femmes rivalisent avec les plus violents uppercut masculins... On peut être impulsif en parole, manquer totalement de retenue et de sagesse, sans pour autant être considéré comme une personne violente.

Oui et non damana..
Je dirais que dans ce cas on passeras pour agressive plutot que violente (suivant ce que l'on dis) tout dèpend si dans ces paroles il y a une intention de blesser l'autre ( expression de l'égo) ou si c'est juste dans le but de couper court à toute mauvaises herbes..

Mais tout de meme, je pense que tu seras daccord, la violence verbale est une forme de violence car on peu vraiment casser psychologiquement quelqu'un en deux avec ca.. Meme tout en douceur....C'est dailleurs une des techniques des pervers ( pathologie) et elle est redoutable!


Quand j'etais cassante plus jeune, c'etait toujours dans des situations de non respect: des gars qui parlaient des filles comme de simples trou ( excusez cette vulgaritè, mais je ne peu que retranscrire les choses comme ils le disaient) ou encore comme l'as dit melahel, quelqu'un qui s'en prend à un plus faible...
Vu que je mesure plus 1metre 72 j'etais souvent une des plus grandes, alors je faisais un peu zorro ou l'ange gardien des opprimés!

Allez je vais vous faire rire un coup:
Quand j'etais petiote en classe de PC, je ne jouais pas avec les filles trop gnangnan, non je jouais aux billes avec les garcons. Et puis un jours il y a un grand qui m'as embrouillé mes billes, mes calots, il les as mis dans sa poches sous mes yeux avec un sourire en coin! Je me rappelle combien il etait tres grand et justement, il venait de la classe des grands. Moi déja vaillante, Je n'ai pas hèsitè une seule seconde à lui coller mon Poing dans son ventre qui etait à la hauteur de mon visage!!! Evidemment ca ne lui as rien fait et il a meme rigolé! Mais du coup il m'as rendu mes billes et je suis devenu sa chouchoute!

Voila j'ai fais mon xabi à mes heures moi aussi!!
Revenir en haut Aller en bas
Mustang Sally
membre
avatar

Féminin Messages : 12
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Jeu 15 Mar 2012 - 11:01

Merci Xabi, je me suis sentie très concernée par tout ce que tu as raconté. Je ne veux pas être une femme réactive.

J'ai eu beaucoup de réactions de défense et de protection lorsque jeune, j'étais confrontée au manque d'amitié et de considération des autres. Avec le recul, je trouve cela cool puisque cela démontrait une volonté de ne pas subir.

Dans la cour de récré j'étais aussi, comme Unity, toujours en train de défendre les grosses, les nanas à lunettes, les nuls au sport et en train de hurler sur les méchants...

Mais lorsque je vois ces réactions encore installées dans ma vie d'adulte, je trouve que c'est carrément moche et ça ne me satisfait pas du tout, j'y vois un manque total de prise en main personnelle de mon évolution.

Il ne s'agit pas de laisser faire l'injustice, mais de transporter une retenue volontaire qui fait que le non-respect et l'agressivité des personnes qui nous entourent ne nous touchent plus. C'est plus subtile que la tolérance.

La concentration, le calme et la persévérance sont mes mots d'ordre. Et les échanges avec le monde sont remplis de surprises et d'opportunités pour contrôler ma réactivité et cultiver une retenue intelligente.

A suivre...

Revenir en haut Aller en bas
Amadeus
membre
avatar

Masculin Messages : 133
Date d'inscription : 29/08/2011

MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   Jeu 15 Mar 2012 - 21:02

Salut à tous,


J'ai moi-même, dans mon parcours du combattant, plus d'une réaction impulsive à mon compte.
Étant d'une nature calme et pacifique, je n'ai jamais compris les réactions agressives dans mon entourage.
J'ai toujours été sensible à l'injustice et j'ai longtemps souffert d'un « sentiment » d'injustice qui m'isolait du monde.
Inévitablement, dans ma vie d'adulte, j'ai été confronté à des situations conflictuelles où mon intégrité était en question et ou je devais agir.
Face aux agressions, de toutes sortes,je me sentais la plupart du temps totalement démunis et intensément frustré.
Pendant des années, j'étais convaincus que je ne devais pas me défendre et me laissé faire.
Pendant des années, je n'ai su que subir.
Ce comportement m'a conduit vers de mémorables pétage de plombs...
Puis, poussé par un élan de changement, j'ai décidé de ne plus jamais me laissé faire et de réagir à chaque fois.
C'est là que les vrais ennuis ont commencé pour moi...
Une fois passé au scanner de l'esprit de vérité, et analysé à la lumière de la sincérité, mes réactions imposaient toujours le même constat:

« A revoir »

Quand ce n'était pas mon implication qui rendait mon action inefficace,c'est l'émotion déplacée qui me pénalisait de toute spontanéité.
A de rares moments pourtant, je produisais une action avec laquelle je me sentais « en accord ».

Il n'y avait pas de règle, cet accord était le résultat d'une attitude volontaire et guidé par un élan de vérité.

Puis , cet élan de vérité à pris de plus en plus d'importance dans ma vie.
Après chaque action, les compteurs repartaient à zéro, avec au passage une précieuse information captée dans le feu de la relation, déposée dans le creuset de mon intime solitude.

Aujourd'hui, je remarque que mon rayonnement exerce une certaine influence sur mon entourage, qui favorise la considération, le respect et le partage.
Quelque soit les individus que je rencontre, je me présente avec la même tenu, la même attention, et la même considération.

Je dirais que ce qui à complètement changé dans mon approche relationnelle, c'est qu'aujourd'hui, je m'intéresse au meilleur de ce que contient l'autre.
C'est justement cet intérêt qui me protège de toute agression.

Le rayonnement d'un individu sincèrement engagé dans la démarche de faire ce que veut l'intention universelle contient une forme d'autorité qui impose le respect.
Son rayonnement attire par son originalité, mais peux déranger par son inflexibilité...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réaction impulsive ou retenue volontaire?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réaction impulsive ou retenue volontaire?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une vipère dans le jardin... votre réaction
» vos idées les plus "sadiques" pour une retenue
» action anti kfc à Nîmes
» Action de grâce
» Excommunication volontaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Spirit Accès Intention :: Vie intérieure :: La volonté-
Sauter vers: